AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Daisuke Akihiko [Reservoir Dogs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 685
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Daisuke Akihiko [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:53


Nom : Akihiko
Prénom : Daisuke
Surnom : Dai, la carotte et le yakuza (vieux surnom à cause de son passé)
Age : 27 ans
Date de naissance : 3 avril
Nationalité : Japonaise
Statut : Mercenaire (Homme de main indépendant si on veut)


Description physique :
Eh bien en voilà un bel homme! Voilà ce que la plupart des gens se diront en le voyant. Et ils n'ont pas tout à fait tord, n'est-ce pas? Question piège bien entendue car Daisuke est fort charmant, physiquement du moins. Si si et ne lui dites pas le contraire, sinon ses poings pourraient bien vous offrir une représentation gratuite. Plutôt grand, il mesure dans les 1m80 et ses larges épaules ne font que le rendre plus imposant. Un corps musclé lui fait honneur, surtout ses épaules qui se veulent large et bien développé ainsi que son ventre, découpé au petit ciseaux, de quoi se pourlécher les babines rien qu’en regardant. Ses mains sont d'ailleurs plutôt larges et son poing massif, sur la mâchoire, il parait qu'il est très douloureux.

Roux, il est venu au monde avec des cheveux couleur de feu. Eh oui, ses cheveux ont cette couleur naturelle et il aime habituellement les porter court, bien qu'ils aillent dans tous les sens. Il faut bien le dire, ses cheveux n'ont aucune tenue et s'ils se trouvent en bataille en permanence, ce n'est pas uniquement au réveil ou suite à un combat pénible, ils sont toujours ainsi, bien qu’il ne tente rien pour les discipliner, trop paresseux pour ça. Ses yeux ont habituellement deux expressions familière; une lueur espiègle ou un agacement inconditionnel. D'un brun noisette qui ressemble beaucoup à la couleur carotte colorant ses cheveux, ils ne sont jamais inexpressifs. Daisuke y laisse paraître tous ses troubles et toutes ses joies, ses yeux sont de véritable fenêtre sur son esprit. Mais encore faut-il arriver à lui soutirer une émotion qui en vaille la peine. Ce qui n’est pas gagné.

Son visage est assez massif, ses traits virils bien dessiné ne permettent pas de le confondre avec une femme et si vous le faites, il y a de grand risque pour qu’il vous cogne. Son menton est pointue, probablement trop mais il s'en balance, un jour il vous crèvera un œil avec! Sa bouche sourit en permanence, avec un air bon enfant, espiègle et terriblement séduisant. Et puis, quand il ne sourit pas, il tire habituellement la gueule.

Finalement, son corps est meurtri d’un peu partout, il fait une collection de cicatrice sur son torse et même son dos n'est pas épargné. Mais bon, de ce côté là, les égratignures qui y sont en permanence, sont surtout temporaire, créer par une quelconque conquête mais plus récemment par ce cher Quincey. Sur sa hanche gauche se trouve sa plus grande cicatrice, une large ligne droite faite par un katana lors d'un combat qui a mal tourné. La dite cicatrice passe de sa hanche jusqu'à son bas ventre, en ligne parallèle. Et depuis un an, son genoux gauche est et je cite; complètement foutue. On lui a tiré à plusieurs reprises dessus et maintenant, il doit marcher avec une canne de temps à autre, pour reposer son genou. Il porte habituellement une attelle afin de le stabiliser mais il ne court plus aussi vite qu’il le faisait jadis, bien entendue. D’ailleurs son genou est plutôt marqué, une cicatrice faite à l’aide d’un projectile se dessinant sur le dessus et une autre similaire sur le côté, vers l’extérieur de sa jambe.

Description psychologique :
Le trait de caractère le plus marquant de notre ami poil de carotte, est sans aucun doute sa volonté. Si la visualisation et l’ambition nous mène loin, vous pouvez être certain que Daisuke arrivera à des miracles! Il sait ce qu'il veut et l'obtient toujours, ou presque... Dans tous les cas, il adore gagner, et en fait même une obligation. Trop fier et d’un orgueil démesuré, il accepte mal, très mal la défaite et la critique. Il est de ce fait plutôt susceptible, surtout lorsqu'il s'agit de sa force et il ne faut pas blaguer là dessus, jamais. Obsédé par les victoires, il est du genre ambitieux et obstiné dans le domaine. S'il perd, vous pouvez être sur qu'il reviendra et changera les rôles, le jour ou Daisuke Akihiko accepta de perdre sans se débattre est encore loin d’être arrivé.

Loyal, Daisuke n'ai pas du genre à vous trahir pour s'en mettre plein les poches, l'amitié et sa parole d'honneur passe avant le reste. L'argent n'a aucune espèce d'importance à ses yeux, il préfère la renommé et encore, seulement si c'est grâce à sa force personnelle qu'il la gagne. Il aime qu'on le flatte jusqu'à ce qu'il ronronne gentiment et de ce fait, n'est pas très difficile d'approche. En fait, Dai est quelqu'un d'assez sympathique et on le ressent dès qu’on le croise, il dégage une atmosphère attirante. Accessible et sociable, il semble un ne peu plus normal dans la foule et on ne croirait jamais qu'il a participé à un clan de yakuza il y a deux ans. Joueur, il adore plaisanté et draguer. Confiant, il arbore un maintien fier et droit, se sachant en pleine possession de ses moyens. Il est difficilement impressionnable d’ailleurs et se lasse terriblement vite des autres.

Côté amour et intimité, il a longtemps été un libertin et croyez moi, ça se voit. Dès qu’on parle à Daisuke et qu’il se lance dans son petit jeu de séduction inoffensif, on comprend qu’il a prit sa retraite il y a peu de temps. Autrefois cœur de pierre, il a longtemps aimé les défis et pour le garder dans son lit, il fallait se montrer plus que passionné. Mais s'il ne joue plus avec sérieux maintenant, qu’il se contente de charmer les autres sans pousser la chose aussi loin qu’autrefois, c’est parce que son cœur lui à été volé. N’allez pas croire qu’il ne drague plus pour autant, ni qu’il a perdue son charme, en fait il attire peut-être encore plus de gens maintenant qu’il dégage cette indifférence typique du mec qui à trouvé tout ce qu’il voulait. Le charme de la carotte est tout particulier et la facilité avec laquelle il met les autres à l’aise, en fait quelqu’un dont on ne peut que rechercher la présence.

Boulet, stupide et franchement pervers, il sait être un véritable poids pour les gens qui l’aime et pourtant, l’affection qu’on lui porte est difficile à oublier. Attachant, bien qu’agaçant, il adore taquiner les autres et se fait un malin plaisir à déranger autour de lui. Être odieux n’est pas quelque chose de gênant à ses yeux et les bonnes manières ne sont franchement pas sa tasse de thé. Honnête mais à la fois trop orgueilleux pour dire tout ce qu’il pense ou avouer tout ce qu’il ressent, on le dit souvent maladroit. Doté d’un grand cœur sous ses allures de yakuza, son impatience et son impulsion cachent un homme adorable. Toujours prêt à vous offrir un petit mot réconfortant, une tape dans le dos ou à vous frictionner la tête, il n’est pas doué pour démontrer son affection mais le fait néanmoins. Il est une grande bête simplette, possessive et territoriale. Aussi, il vaut mieux ne pas tourner autour de son meilleur ami, dont il est amoureux. Prêt à tout pour entrer dans les bonnes faveurs de Quincey, il pourrait aller jusqu’au meurtre pour ses beaux yeux. Gâté par celui-ci d’ailleurs, il agit parfois comme un gamin et attend toujours beaucoup d’affection et d’attention de la part du beau blond.

Mais ne vous laissez pas berner par ses airs idiots ou son grand sourire sympathique, un vrai combattant se cache derrière tout ça. Impulsif, il ne pense souvent pas avant d’agir mais le fait avec toutes ses forces. Sa petite tête rousse grouille d’idée, souvent bien mauvaise mais qui lui semble être la seule alternative au moment ou elle naisse. Son caractère change d’ailleurs avec les gens qu’il rencontre et peu de gens connaissent vraiment le gros idiot adorable qu’il peut être. Aux yeux de ses connaissances, il est un homme puissant, charismatique et plein d’initiative. Il s’intéresse peu à la forme, son souci étant l’efficacité et il n’aime visiblement pas s’embarrassé des détails, manquant de discernement. C’est d’ailleurs là que Quincey fait apparition, toujours présent pour lui mettre un peu de plomb dans la tête et sans lui, Daisuke doit avouer qu’il serait bien perdu. Spontané, convaincant et amusant, il aura probablement vous charmez aussi mais attention, il ne faut pas croire tout ce que cet imbécile raconte.

Famille :
Ses parents vivent toujours au Japon mais il n’a pas gardé le contact avec eux. En réalité, il y a plusieurs années qu’ils ne se parlent plus et franchement, Daisuke n’en a pas grand-chose à faire. Ils ont suivis des voies différentes et il sait très bien que sa simple vue est à la fois douloureuse pour ceux-ci et honteuse, puisqu’il n’est pas devenue un homme respectable. Pas à leur yeux du moins.

Shou Akihiko [12 ans] : Son unique fils, née de son premier ‘accident’ avec l’une de ses premières petites amies alors qu’il n’avait que 15 ans, il n’a pas apprit son existence avant dix ans, lorsque la mère du petit est morte. L’ayant alors prit en charge, l’un de son vieil ami d’école lui assurant que c’était bel et bien son fils, les tests de paternité le prouvant tout autant, Daisuke ne se connaît pourtant aucune fibre paternelle mais essai du mieux qu’il le peut. La relation qui le lie à son fils est plutôt tendue et depuis deux ans, il tente de réduire l’écart qui le sépare de lui mais sans se donner complètement. Effrayé par son rôle de père, ne se croyant pas de taille, il préfère laisser Quincey s’occuper de son éducation, le voyant davantage comme un modèle de réussite. Pourtant, Daisuke est prêt a se sacrifier pour son fils, il a d’ailleurs décidé de ne rejoindre aucun clan et a couper tous liens avec son ancien groupe mafieux, dans l’espérance d’offrir un peu de sécurité à Shou.

Quincey Dragonwort [27 ans] : Il s’agit de son meilleur ami, de son amant et selon lui, de son âme sœur. Eh ouais, même la grande brute qu’il est croit à ce genre de chose. En toute logique Quincey ne devrait pas être dans sa ‘famille’ mais Daisuke le glisse dans cette catégorie sans une once de honte. Terriblement attaché à l’homme, il a décidé de le suivre à New-York 2 et c’est installé avec lui, pas seulement pour la commodité de la chose. Amoureux de son ami, qu’il connaît depuis le début de son adolescence, il a bien l’intention de le monopoliser et de faire sa déclaration… un jour! Il ne sait peut-être pas toujours sur quel pied danser avec Quin, étant le premier effrayé par ses propres sentiments mais il remuerait ciel et terre pour le retrouver. D’ailleurs c’est pour se consacré à son bonheur que Dai est devenue sage et ne drague plus tout ce qui bouge, le blond hantant bien trop son esprit pour ça. Il lui est tout dévoué, même si rien ne semble l’indiquer en apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 685
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Daisuke Akihiko [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:54


My heart is racing while you lay down
Look in my eyes, I'm in love, please believe me
A kiss and a touch, boy, you aim to deceive me
What am I supposed to do without you?

Histoire:
La seule chose dont on est vraiment sûr, c'est que Daisuke n'est pas venue en ce monde seul, eh non. Lorsqu'il osa se pointé le nez, deux mois en avance, il avait un frère identique, un jumeau. Si si, il avait bel et bien un sosie. Le nom de ce sosie? Ça il n'y a que deux personnes qui le sachent dorénavant et comme le sujet est assez épineux à discuter avec Daisuke, vous ne le saurez probablement jamais. De toute façon, le dit jumeau est mort jeune et ce deuil changea drastiquement notre cher ami aux cheveux roux, voilà pourquoi la plupart des gens le connaissant sont au courant pour l'existence de ce jumeau qui ne vécut même pas assez longtemps pour passer le cap de la petite enfance. N'empêche que le petit garçon faiblard qu'il était prit un autre tournant et voulue dès ce jour, devenir fort pour ne pas mourir aussi. Parce que si on se donne les moyens de se défendre, la mort est possiblement évitable.

L'enfance de notre cher ami n'a rien de bien intéressant et il ne raconte pas facilement sa vie de toute façon, parce que comme il le dit si bien, « c'est chiant » voilà tout. Il vient d'une famille moyenne, pas d'antécédent de violence familial et il ne c'est pas fait violé, c'était un enfant normal quoi. Bon, il n'a jamais été un génie et ses notes se situaient dans la moyenne mais il savait se débrouiller. On sait cependant que les bagarres l'ont immédiatement attiré et il apprit rapidement à jouer des poings. D'ailleurs, il le fait toujours avec une aisance ignoble. Il voulait devenir fort et il le devint sans problème.

La suite? Rien de bien spécial, il termina rapidement ses études, n'ayant jamais apprécié l'école mais eu au moins la chance d’y rencontrer celui qui deviendrait au fil des années, surtout au cours des dernières, son meilleur ami. Quincey, un type froid mais terriblement beau, qui faisait tourner les têtes avec une facilité désarmante. Traînant toujours tout près, il se mit à le suivre partout, le forçant à lui parler peu à peu et un beau jour, le joli blond se mit à lui faire la conversation sans mal, comme s’il en avait toujours été ainsi. C’est ainsi que leur amitié débuta, bien que Daisuke s’eut crut son ami bien avant ça hein! Traînant avec lui et deux de ses potes, Rei et Troy, d’un an leur aînés et plus classe que tout ce qu’ils auraient pu trouver autour d’eux, l’école devint un lieu acceptable et ce fut probablement la raison majeur qui retint Dai sur les bancs de l’école. Tombant sous le charme de son ami, envoûté par sa beauté et n’arrivant pas à le lui faire comprendre sans se compromettre, le rouquin décida de prendre de la distance une fois l’école terminé et c’est là que leur amitié baissa d’intensité, tous deux vivant leur existence, chacun de leur côté, se contentant d’un appel ici et là, afin de combler le manque.

Il se fit alors des amis bien peu recommandable et se lança la tête première dans le groupe qu’ils formaient, à la fois pour fuir la réalité, à la fois pour se prouver sa force, jouer avec le feu. Bref, il fut mis en contact avec des membres d’un clan de yakuza et qu'il décida tout simplement de les rejoindre. Il ne fit pas remarquer au sein du clan avant un bon moment. N'étant pas très cruel, ni psychopathe, il aimait seulement se battre et perdait rarement. En fait il fut rapidement comparer à un coq, se battant sans arrêt, recherchant toujours meilleur que soi pour se prouver sa force, il en devint d'ailleurs un peu obsédé. Malheureusement ses techniques de combat, surtout inspiré de la rue, n'avait rien de bien exceptionnel et il resta dans l'ombre, ce qu'il préférait de toute façon. Car comme il le dit souvent, « dans ce milieu, moins on te connaît, mieux se porte ta santé hein! » Pas qu'il ai redouté les confrontations avec plus fort que soi, mais surtout parce qu'il n'avait et n'a toujours jamais aimé avoir des problèmes sans raison. Bah si, il se fera pas suer pour rien hein.

Bref, son existence passive et amusante continua un bon moment. D'ailleurs il traîna longtemps avec l’un des hommes qui devint finalement le chef de ce clan et lorsque ce fut fait, il devint tout naturellement le conseiller de celui-ci. Mais les années ont passé depuis et une soirée passé en compagnie de son vieil ami, l’a convaincue de ne plus mettre de distance entres eux, un dérapage lui ayant permis de quémander davantage que de l’amitié de sa part. Changeant leur relation amicale en quelque chose de plus compliqué, de plus intime, il en fit son amant pendant un moment, ayant offert son célibat à un autre, ayant cru que Quincey n’en voudrait jamais. Ce qui s’avéra être une erreur monumentale à ses yeux. Incapable de rejeter le jeune homme qu’il avait prit avec lui, se sentant responsable et le sachant encore trop faible pour voler de ses propres ailes, il s’occupa de celui qu’il appelait son ‘chaton’ pendant près de deux ans puis, le quitta définitivement, incapable de leurrer son cœur plus longtemps. Mais avant que cette année ne sois terminé et que le petit homme blond soit effacé de sa vie, Daisuke apprit qu’il avait un fils. Ayant mis une jeune femme enceinte alors qu’il n’avait que quinze ans, ayant toujours cru qu’elle avait subit un avortement, comme il l’avait conclu avec Rei, qui devait la conduire à la clinique, il fut choqué par la nouvelle mais prit tout de même son fils en charge lorsque sa mère mourut des suites d’un accident.

Depuis, Shou vit avec lui, terriblement attaché à Quincey, qui le gâte encore plus qu’il ne le fait avec lui. Passant tout son temps libre à traîner près de son ami, lui laissant son fils trop souvent, il fut tout naturel pour lui de quitter le Japon lorsque Quin lui annonça ses plans. De nouveau célibataire, ayant quitté son protégé peu avant l’annonce de ce départ, Daisuke c’est imposé dans le voyage et entraîne son fils à sa suite. De toute façon, Shou n’aurait tout simplement pas accepté de perdre celui qui joue le rôle de sa mère, n’est-ce pas? Eh bien voilà l’excuse principale de notre carotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

Daisuke Akihiko [Reservoir Dogs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-