AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renji Ogano [Reservoir Dogs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 714
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Renji Ogano [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:56


Nom : Ogano
Prénom : Renji
Surnom : Ren, le chieur. (A son boulot)
Age : 30 ans
Date de naissance : 24 décembre
Nationalité : Japonaise
Statut : Inspecteur


Description physique :
Vous voyez le mec avec un air grognon? Eh bah c'est Renji, si si. Pourtant bel homme, le policier est surtout reconnue pour son air agacé en permanence, à croire qu'il n'est jamais content. Son front arbore presque en tout temps une petite barre, ses sourcils sont arqué dans une expression mauvaise et sa bouche tien une moue permanente, ce qui ne lui va pas si mal que ça en plus. Mignon? Peut-être mais en réalité, le japonais n'a rien de vraiment impressionnant, sauf son air détaché et son calme, physiquement, il peut se fondre dans la masse sans problème hein, ce qui l'arrange bien.

Ses cheveux sont d'un brun claire, presque châtain mais ça, vous ne le saurez qu'une fois le soleil ayant glissé dessus, lui conférant une couleur plus douce, plus claire, presque mielleuse. Il préfère les porter court, d'ailleurs plus jeune il les portait très très court, faisant à peine quelques centimètres sur sa tête. Pourquoi ce changement? Simplement parce que ses collègues de travail l'ont convaincue de les garder plus long, il est plus classe comme ça semble-t-il. Donc, depuis près de quatre ans, il garde ses cheveux plus longs sur le dessus, quelques mèches ayant la mauvaise habitude de tomber devant ses yeux, le chatouillant surtout au milieu, ce qui l'agace d'ailleurs.

Son regard est perçant et s'il décide de vous scanner avec attention, ce qu'il fait souvent l'idiot, vous en serez conscient. D'un vert presque aqua, ils sont petits et pourtant remplis d'un sérieux inébranlable. Une fois que son regard se glisse sur le votre, il ne détournera pas les yeux, jamais le premier en tout cas. Il plisse d'ailleurs ceux-ci en permanence, par agacement ou pour se concentrer, mais une chose est claire, il le fait inconsciemment. Un nez aquilin glisse doucement sur son visage pour laisser place à une bouche aux lèvres plus généreuses. Sa bouche se veut plutôt large, ce qui aurait pu être un vilain défaut hein. Heureusement pour lui, ou bien malheureusement, à vous de voir, sa mâchoire se veut plus large, plus virile et balance le tout. En fait, dans l’ensemble son visage est très masculin et s’il se trouve personnellement banale, il attire le regard sans mal.

Un cou plutôt large descend sur des épaules bien bâtit, bah ouais faut garder la forme dans la police. Un tatouage orne d'ailleurs sa poitrine, sur son pectoral gauche, la copie conforme du blason de son premier badge de police. C’est pour lui le signe qu'il appartient à la force de l'ordre, un petit souvenir qu'il tient à ne jamais oublier, histoire de ne pas tomber dans le côté noir de la force. Dans son dos, un tatouage prend pratiquement la totalité de la place dans la forme d'un dragon traditionnel, d'une teinte rouge sang. S'entraînant quotidiennement et pratiquant d'ailleurs le karaté son torse se veut puissant et bien dessiné. Trois crevasse orne son torse d'ailleurs, des balles reçues durant ses heures de service il y a longtemps. L'une d'entre-elles se trouve sur son épaule droite et les deux autres sur son flanc gauche. Ses hanches sont quant à elles, plutôt étroites et laissent rapidement place à des jambes musclé où le tonus ne laisse pas à désirer. Eh ouais, il jogge le monsieur, tous les matins durant au minimum, une quarantaine de minute. Niveau taille, encore une fois Ren reste plutôt dans les normes des 'grands' du Japon, faisant dans les 1m87, il n'a quand même pas à se plaindre.

Discret et simpliste à souhait, Renji porte des vêtements collant à sa personnalité. Vous pouvez donc oublier les vêtements griffé ou encore, les trucs trop flashie, il ne porte que des couleurs sobre, n'aimant pas réellement attiré l'attention. Les trois pièces demeure pourtant et de loin, la chose qu'il enfile le plus souvent mais sinon, il aime bien les pantalons léger et extensible, ceux de sport lui vont parfaitement d'ailleurs. Niveau chandail, il porte une net une préférence pour les chandails à longue manche ou encore, à manche trois-quarts et il est rare de le voir sans une veste de coton ou un veston, que ce sois dans ses mains ou sur lui, il a toujours l’un ou l’autre près de lui. Mais durant ses heures de service, vous ne pourrez tomber que sur sa version plus classe. Eh ouais, les complets, veston-cravate sont devenue son uniforme et il ne sort jamais travailler sans. Plutôt soigné même dans sa simplicité, il affectionne surtout le bleu et le gris au niveau des couleurs.

Description psychologique :
Renji n'est pas un homme que l'on peut qualifier de sociable ou encore, de drôle. En fait, il est plutôt l'opposé, sans être une mauvaise personne, il peut vous ignorer sans mal si l'envie de vous parler ne lui dit rien et il lance rarement des blagues, il est d'un sérieux déconcertant. Centré sur lui-même? Peut-être un peu mais c'est surtout son manque d'envie de faire plaisir qui fait défaut sur sa bonne conduite. Polis mais manquant de tact, il blesse parfois les gens avec son sérieux et son honnêteté, pourtant il est clair qu'il ne cherche pas à le faire et on lui pardonne facilement. Certain vous le décriront comme un mec ennuyant, voir chiant mais au final, tous s'entendront pour dire de lui que c'est un type loyal et sur qui on peut compter. Il est le meilleur partenaire de travail qui soi et ne laisse jamais tomber les autres, s'il vous promet un truc, il n'y a aucun risque qu'il puisse l'oublier mais il sera très vexé si vous, vous l’oubliez. On a beau dire, le japonais est quelqu'un de fiable, de ponctuel mais qui a les même attentes envers les autres, s'il peut le faire, vous pouvez le faire aussi, voilà ce qu'il en pense.

D'un tempérament plutôt dur et impatient, il n'accepte pas qu'on lui fasse perdre son temps. Il gueule d'ailleurs souvent durant ses heures de service et lance sans mal des injures aux autres, s'il croit que vous agissez en imbécile, il sera le premier à vous le dire et avec plaisir même! Facilement agacé, il est souvent grognon pendant le travail, il déteste d'ailleurs le manque de professionnalisme de certain de ses collègues. Agressif par moment, on ne le cherche pas longtemps, car on le trouve très rapidement. Il c'est d'ailleurs fait une réputation de chieur dans le poste de police mais reste malgré tout l'un des meilleurs et fait son boulot avec le plus grand sérieux. Modèle de droiture, il ne semble posséder aucun vice, ce qui est plutôt étonnant. Solitaire, il sait nouer des relations en cas de nécessité mais ne le fait que rarement de lui-même. Timide? Pas vraiment, il ne voit seulement pas l'intérêt de se lier aux gens. Ren est cependant un homme très sensible au final mais qui préfère se détacher des autres pour sa propre protection. Il a déjà été le flic capable de se lancer dans une fusillade pour sauver un salaud mais depuis son arrivé à New-York 2, il c’est découvert un manque d’affection pour les imbéciles et les ordures. Certain le disent même légèrement sadique vis-à-vis les criminels auxquels il fait face mais ce n’est pas lui qui tentera de nier le tout. Il lui arrive de culpabiliser bien entendue, mais il oublie rapidement ses soucis, broyer du noir ne mène à rien au bout du compte. Enfin, il est plutôt froid en temps normal mais on connait sa générosité et son affection particulière envers les enfants, d'ailleurs il adorait visité son ancien orphelinat lorsqu’il vivait encore au Japon et est de ses quelques bénévoles qui visite ses endroits de perditions. C'est un type bien mais encore faut-il l'approcher.

En amour, c’est un homme doux, qui aime prendre son temps mais qui n’accepte pas de partager. Attentionné, protecteur et docile, il n'a rien de bien effrayant, de bien palpitant. Loin d'être le type à vous offrir de l'attacher au montant du lit, il est plutôt du genre câlin. Les bonnes vieilles méthodes sont les meilleurs selon lui et il n'apporte que rarement des idées nouvelles, des possibilités toutes fraîches. Il n'est cependant pas très confiant et laisse souvent tomber ses relations dès qu'elles débutent. Sinon, il se sait capable de déplacer des montages pour celui ou celle qu'il aime, il n'a d'ailleurs pas de préférence pour l’un des deux sexes et s’ouvre complètement aux deux. C'est un être pur et dénué de toute malice en amour mais qui se veut terriblement jaloux. Possessif, il se découvre un petit côté plus brutal, plus violent lorsqu’il se sent menacé ou délaissé. Disons le, Renji n’est pas encore un homme très confiant en amour et maladroit.

Famille :
Il n’en a aucune, étant orphelin, il n’a jamais été adopté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 714
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Renji Ogano [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:57


Tiny heart, stuck inside yourself
When will you open up for me?
When will you recognize the beat?
Of my own heart, making your blood flow
So that your chest can rise and fall.
[ Until you choose me, I'm waiting for you. ]

Histoire :
Des bras accueillant, un sourire magique et de long cheveux brun foncé, voilà la seule chose dont se souvient Renji quant à son enfance. Si sa mère était une femme bonne qui avait été forcé de le laisser, il n'en sut jamais rien mais la réalité fut qu'il fut tout simplement envoyé à l'orphelinat à l'âge de trois ans et demi. La première année d'abandon, il dut savoir pourquoi mais le petit garçon malheureux et braillard qu'il était, fini par oublier durant les deux années suivante. Oublie volontaire? Probablement. L'orphelinat devint sa maison et en fait, bien que le luxe ne soit pas un mot traitable dans ce genre d'endroit, l'ambiance lui plaisait quand même. Les marmots s'y entassaient mais les rires résonnaient entres les murs le jour et les chuchotements hantaient les dortoirs la nuit, c'était la belle époque quoi. Pas de soucis, le petit garçon sérieux qu'il était n'attendait pas de parent, il ne souriait pas, il ne faisait aucun effort. Vivre dans un endroit aussi chaleureux, aussi immense et remplis d'ami, c'était bien suffisant selon lui. Bref, si un jour vous demandez à Renji si le fait d'être orphelin lui ai jamais semblé difficile, il vous répondra sans même hésité que non. Être orphelin, c'est appartenir à tout le monde et être à la fois indépendant, complètement libre.

Pupille de l'état, son avenir était plutôt moindre, personne ne pourrait endosser des études coûteuses pour lui et de ce fait, bien réaliste le petit Ren, il se mit au boulot. Impliqué dans son lycée, il dut participer à plus de la moitié des différents clubs, non seulement pour augmenter ses chances de réussir sa vie mais aussi pour s'occuper l'esprit et le corps. Ses compagnons de vie le quittait tous peu à peu, enfin la plupart disons et n'étant pas doué pour les adieu, l'adolescent préféra s'absorber dans autre chose. Fuir le chagrin et le sentiment de perte devint une véritable habitude et pourtant, il assistait à tous les départs, comme un masochiste endurant la douleur la plus pénible. Il devait être courageux ou alors, le monde dans lequel il attendait impatiemment de se jeter, l'avalerait tout rond. Gamin trop sérieux, trop droit, il ne devint jamais quelqu'un de très sociable et même avec ses camarades de vie, les autres orphelins, Renji fini pas prendre un peu de distance. Regarder les autres le quitter, c'était bien trop douloureux, il se protégea donc ainsi pendant quelques années. Le karaté le tenait bien occupé, les groupes d'études lui volait le reste de son temps et finalement, il se mit à prendre un petit boulot de tuteur à domicile, ce qui lui permit de gagner un peu d'argent pour un départ futur. Eh ouais, il songeait déjà à son départ alors qu'il n'avait que seize ans, pas le temps de rire hein!

Ayant de bonne note en classe autant qu'en sport, traînant seul la plupart du temps, n'ayant donc aucun accrochage à son dossier, il lui fut accordé une bourse à la fin de ses études obligatoires. Choisir sa profession ne lui sembla alors pas difficile et il s'enligna sans plus attendre vers une carrière policière. Protégé le peuple lui semblait logique, lui qui avait un regard objectif, qui ne se laissait pas berner par l'argent ou le plaisir, qui avait un esprit droit, saurait peut-être mettre un peu de bonté dans ce monde dépravé. Durant toutes ses années, il ne gagna pas réellement de petite amie, disons qu'il n'était pas des plus bavard, ni très accueillant, rare étaient les gens osant l'approcher en fait alors. Et pourtant, lors de sa première année à l'académie policière, il rencontra son premier véritable amour.

Il ne l'avait pas prévue, il ne l'avait pas souhaité mais tout lui tomba dessus. Son sempai devint une véritable obsession pour lui, peu importe où il se trouvait, ses yeux vert le cherchait, dès qu'ils étaient à proximité, il arrivait presque à sentir la chaleur de son corps et bien que Renji n'ai en aucun cas voulue de cette attirance, il s'avoua vaincue au bout de toute une année de supplice. Une confession était impossible dans son cas, comment un mec aussi distant et si peu sociable pourrait-il oser faire une chose pareille hein. Et pourtant, aller savoir comment la chose se produisit, quelle étoile veillait sur lui, la relation qu'il avait tant voulue lui fut offerte. Ce fut l'aîné qui se montra plus courageux, le regard ce son kouhai l'ayant complètement charmé. Il devint donc tout naturellement un couple, l'orphelin apprenant à aimer sans garder quoi que ce sois pour lui, sous le conseil de son amoureux. Leur relation fut secrète durant près de deux ans puis, lors du départ de son partenaire, Ren ne vit plus le problème à s'afficher. Simpliste comme mec? Plutôt, oui. Peu lui importait le sexe de la personne dont il tenait la main, tant qu'il tenait cette main, il serait heureux.

Et pourtant, son sourire disparut totalement lorsque le deuxième mois suivant le départ de son sempai, fut entamé. La plupart de ses camarades connaissait son secret, qui n'en était plus totalement un mais la raison de la rupture entres les deux hommes ne leur fut jamais expliquer. Renji s'enferma dans un mutisme complet et se montra à nouveau solitaire, cette année là fut plutôt froide d'ailleurs. On tenta pourtant de lui rendre le sourire mais il fallait être réaliste, son cœur était en miette et il n'avait pas envie de rire. Vint alors sa dernière année d'étude et étrangement, pendant les vacances d'été, quelque chose se passa et lors du retour en cours, ce fut un orphelin moins obstiné qui revint. Une nouvelle flamme? Pas tellement mais son chagrin semblait envolé. Là encore, le jeune homme n'avoua rien, gardant bien ses secrets pour lui et sans crier gare, la remise de diplôme arriva, le laissant devenir un défenseur de la loi et de l'ordre. N'ayant aucun désir de gravir les échelons rapidement, Ren accepta un poste simple et plutôt basique dans un poste de police, on l'incita à viser plus haut mais il ne retint aucun des conseils envoyé par les gamins richard. Sans crier gare, annonçant uniquement son départ aux femmes qui avaient pris tellement soin de lui à l'orphelinat, ayant passé son été avec elles d'ailleurs, son chagrin ayant trouvé grâce auprès des bambins, la vie de Renji bifurqua vers une autre ville, laissant le passé derrière lui.

Bien des années ont passé après ce départ, sept plus précisément. Il travailla tout ce temps dans le même poste de police et c'était prit d'affection pour la ville qui grouillait pourtant de mafieux et de malade. Croyant toujours en la bonté des gens, espérant toujours rendre la vie de la populace meilleure par ses actes, il était devenu un flic modèle, un homme à prendre en exemple. Enlignant les petites histoires, invitant de jolie femme au restaurant, il avait aussi passé un peu de bon temps avec des hommes mais au final, ne semblait tout simplement pas prêt à s'investir complètement. Jusqu'à ce qu’il rencontre Quincey Dragonwort, il se mit alors à se plaindre de son célibat. Suspect qu'on lui avait demandé d'approcher au sujet des courses illégales ayant cours dans son ancienne ville, il devint une véritable obsession pour lui. Chanceux, il le rencontra de nouveau une année plus tard et osa enfin l’approcher, lançant une invitation à l’homme. Une nuit des plus délicieuses s’en suivit et jamais le policier ne l’a oublié, en gardant un souvenir mémorable. C’est d’ailleurs le lendemain de cette fameuse nuit qu’il apprit son transfert pour New-York 2, qu’il n’osa pas refuser, ni accepter. Laissant un message à l’homme qu’il se mourrait de revoir, de faire sien, il attendit près d’une semaine pour entendre une réponse de sa part. Le travail prenant le dessus, il ne trouva pas un moment pour le rejoindre et ses quelques messages n’obtenant aucune réponse, il en vint à comprendre que cette nuit était sans lendemain pour le beau blond. C’est avec le cœur brisé qu’il accepta son transfert et déménagea dans la ville.

Il y a maintenant deux ans qu’il est ici. L’homme qu’il était à changé entre-temps, l’univers malsain de la ville le forçant à se montrer plus froid, plus cruel. N’aidant que ceux réclamant son aide, il ne cherche plus à être le défenseur de la veuve et de l’orphelin. Plus violent, il n’est pas rare qu’il envoi son poing en plein visage d’un suspect lors des interrogatoires, il c’est d’ailleurs fait un titre de ‘bad cop’. Trop agressif pour rester simple policier et ayant trop de potentiel pour effectué de simple patrouille, il devint inspecteur peu après son arrivé ici. Depuis, rien n’a vraiment changé, le célibat le fait toujours râler, il est déplaisant avec les autres mais joue pourtant le bénévole avec plaisir pour les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

Renji Ogano [Reservoir Dogs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-