AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Masami Akina [Reservoir Dogs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Masami Akina [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:57


Nom : Akina
Prénom : Masami
Surnom : Masa
Age : 18 ans
Date de naissance : 12 mai
Nationalité : Japonaise
Statut : Étudiant en Art et Lettre & Host au club The Gem


Description physique :
Ayant toujours été d’un physique plus délicat que ses camarades de classe, Masami à toujours su qu’il ne serait pas très grand, ni très costaud. Il mesure d’ailleurs 1m81, ce qui n’est pas si mal que ça selon le jeune homme, qui n’en espérait pas tant à cet âge. Ayant l’apparence d’un enfant il y avait a peine deux ans, son corps à maturé rapidement dans ce lapsus de temps. Bien entendue, il est toujours de nature fragile et probablement trop maigre pour certain, mais pour ceux qui l’aurait connue autrefois, il y a une nette amélioration. Il arbore cependant toujours ce teint pâle et légèrement rosé, comme pour vous rassurer qu’il est toujours le même à quelque part. Mais c’est sans aucun doute son visage qui a maturé le plus, perdant ce regard enfantin pour prendre un petit air mélancolique charmant, davantage digne de son âge. Incarnation même de la douceur, ses traits sont d’une finesse que l’on ne peut qu’apprécier.

Ses grand yeux noisette ou brillait autrefois l’innocence, n’ont toutefois pas disparus, mais une expression calme et presque triste s’y trouve en permanence maintenant. En fait, quand on voit Masami, on croit sans mal qu’il est malheureux, ses paupières tombant toujours légèrement sur ses yeux, lui donnant ce petit air étrangement rêveur ou triste, à vous de décider. Son petit nez, légèrement retroussé, est souvent chatouillé par des mèches de cheveux, une grande frange lui tombant devant le nez presque en permanence, cachant en majeur partie son front. D’ailleurs ses cheveux n’ont pas tellement changé eux, aimant les garder un peu plus long, Masami les a vue commencer à friser légèrement au cours de la dernière année, pourtant ça ne l’a pas convaincue de les couper. Il arbore donc toujours cette même masse plutôt importante de mèche brune sur le dessus de la tête, d’ailleurs ils ont foncé et sont maintenant d’un brun frôlant le noir. Plus bas, sa bouche est devenue un centre d’intérêt. En effet car si ses lèvres étaient à peine existante autrefois, maintenant elles sont belle et bien présente, terriblement tentatrice peu importe son expression. En fait, Masami a une petite aura de mystère qui plane autour de lui et il semble inaccessible pour la plupart des gens, ce qui n’est pas totalement faux d’ailleurs.

Sinon, au niveau de la pudeur le jeune homme n’a pas tellement changé. Lui qui n’enfilait jamais que des chandails à longue manche ou du moins avec des manches arrivant à ses coudes, n’a pas perdu cette habitude. Les marques qui sont dessiné sur son corps, n’ont pas non plus disparue et si autrefois Masami les cachaient précieusement, il sait maintenant se montré plus précis et s’assure seulement de bien caché le côté gauche de son corps. Il y a maintenant quatre ans que son corps a subit les brûlures, au cours de l’incendie de sa maison mais sa peau en garde une marque permanence. Ayant été touché au niveau de l’épaule gauche, celle-ci est pratiquement complètement brûlé, la marque descend légèrement sur son bras mais encore se trouve encore bien loin de son coude, fort heureusement. Une partie de son flanc gauche a aussi subit le même sort, cette marque se voulant plus imposante alors qu’elle glisse sur son dos et sur une petite partie de son ventre. Aussi bien dire que vous ne verrez jamais Masami se balader torse nue, il a honte de ses marques et bien que les années avancent et qu’il a apprit à sourire sans avoir à se forcer, son corps reste un sujet tabou.

Si on parle des goûts vestimentaires du jeune japonais, alors il est essentiel de parler d’élégance. Malgré son jeune âge, il s’habille avec plus de soin que la plupart de ses congénères. Il apprécie les tissus doux, les teintes simple et uniforme. Il aime beaucoup les chemises et ajoute pratiquement toujours des gilets sans manche pardessus. On est jamais trop bien garder, surtout pas quand on sait ce que cache notre torse. Les cravates ont leur place dans sa garde robe, les foulards qui s’enroule presque jusque sous son nez aussi et si autrefois Masami ne faisait pas attention à ce qu’il portait, dorénavant il y met du sien et s’habille avec soin. Sinon, le jean a trouvé une place dans sa garde robe de jeune homme parfait, à côté de ses nombreux pantalon droit et légèrement plus grand que sa taille, ce qui rassurait sa tante d’ailleurs. Il affectionne tout particulièrement le gris et le blanc, et n’aime pas vraiment les teintes vive, on considère d’ailleurs souvent ses tenues comme ennuyante. Mais c’est peut-être aussi sa discrétion qui créer cette impression de tristesse chez lui et qui le rend si inaccessible aux yeux des autres, voir antisociable.

Description psychologique :
Calme, de nature réservé et d’une discrétion plus que complète, on ne remarque pas la présence de Masami dès la première rencontre. En fait, c’est surtout au bout de quelques rencontres, même éphémère, qu’on le remarque. Il ne parle pas beaucoup, il n’est pas non plus très sociable et ne tente que rarement d’engager la conversation. D’ailleurs, lorsqu’il le fait, c’est pour une raison précise car il ne semble pas éprouver de plaisir quelconque à socialiser avec les autres. Le jeune homme n’offre pas son amitié à tout le monde non plus et bien peu de gens ont droit à ce privilège. Aussi bien dire que Masa n’a pas une tonne d’ami et qu’on le considère comme une connaissance vis-à-vis de tous en temps normal. Mais ce n’est pas parce qu’il n’est pas sociable ou qu’il ne recherche pas de contact humain qu’il est un jeune homme froid et effrayant. En réalité, malgré les barrières que Masami érige autour de lui sans arrêt et les limites qu’il impose aux autres ayant envie de le voir de plus près, il sait se faire tout à fait charmant. Souriant avec un petit air adorable et à la fois détaché, il répond avec plaisir aux questions mais ne pousse pas la conversation plus loin. Vous pouvez bien essayer, il ne mord pas mais vous risquez de perdre votre temps.

Solitaire en temps normal, il fréquente bien peu de gens et on le respecte peut-être davantage pour ça que pour le reste. Studieux et s’appliquant avec soin dans ses études, c’est un jeune homme bien organisé, qui ira loin dans la vie. N’ayant plus de famille, il semble toutefois terriblement seul et triste. D’ailleurs beaucoup de gens l’approche pour cela et malheureusement pour eux, sont renvoyé sans même avoir eu droit à une quelconque chance, le jeune homme n’ayant besoin d’aucune pitié. Et puis en réalité, Masami n’est pas si solitaire que ça, la plupart de ses camarades de classes l’ont d’ailleurs découvert au fil du temps. Ne possédant qu’un seul véritable ami, son meilleur ami d’ailleurs, Akira, il y est très attaché. D’ailleurs, ne vous étonnez pas de voir un Masami totalement différent à ses côtés, sa personnalité d’autrefois refaisant surface en sa compagnie. Riant avec plaisir, tenant même parfois sa main, aimant se serrer contre lui et le câliner, il est toujours perché près de lui à l’observer. Son regard s’éclaire dès qu’il aperçoit la silhouette d’Aki et un sourire se glisse sur sa bouche et tout ça, dans un automatisme déconcertant. Bavard en compagnie de celui-ci, il est cependant plutôt possessif et ne laisse pas n’importe qui pénétrer dans leur bulle, au risque de se montrer désagréable. Quelques rumeurs à leurs sujets ont parcourut les murs de son ancienne université mais les deux jeunes hommes ne semblent pas s’en préoccuper, ils ont connu leur lot de ragot semble-t-il. Terriblement attaché à Akira, Masami avoue sans problème qu’il ne saurait vivre sans lui. En fait, une relation presque fraternel les unis, peut-être même davantage, dans tous les cas le jeune japonais le voit comme quelqu’un de très très précieux pour lui et n’acceptera jamais qu’on ne puisse pas l’apprécier. Mais en même temps, il aurait beaucoup de mal à le partager, à accepter de le laisser à un autre.

Depuis tout petit, Masami se sait dépendant affectif. Incapable de vivre seul à long terme, ayant besoin de personne pour l’aimer, le rassurer, il recherche la protection chez ses quelques amis. En temps normal, il se tourne vers Akira mais craignant parfois de se montré trop exigeant envers lui, il demande de temps à autre, des conseils ici et là. Le besoin de plaire du jeune homme est terriblement dérangeant et ce, malgré son attitude détaché vis-à-vis des autres et le fait qu’il ne cherche pas à nouer d’amitié. Parce qu’alors, il s’inquiète doublement vis-à-vis de ses amis, se voulant loyal et terriblement attentionné envers ceux-ci. Légèrement naïf, il peut se montrer bien trop candide parfois et ce, sans même faire semblant. On le dit adorable alors et on a bien du mal à rire de ce trait de caractère. Attachant, il est un peu comme un enfant lorsqu’il se sent en confiance et ne pense pas à mal. En fait, son esprit semble pur en temps normal et ce n’est qu’en compagnie de certaine personne qu’il montre son côté plus ‘sexy’. Pourtant, une espèce de sensualité virginale se dégage de lui, charmant ses interlocuteurs sous sa timidité enfantine. Sinon, il est de nature jalouse mais n’ose pas le montrer. Encore une fois, le besoin de plaire est trop présent chez lui, sauf lorsqu’il s’agit d’Akira bien entendue, parce que là, attention à vos tibia, il mord le petit!

Finalement, il est un véritable uke et ne cache pas sa préférence pour le sexe fort. Les femmes ne le repoussent pas mais il est moins à l’aise avec les femmes, c’est d’ailleurs assez visible dans sa façon de se tenir lorsqu’il leur fait face. Nerveux en leur compagnie, il a beaucoup de mal depuis qu’il sait que sa mère ne l’aimait pas. Bien qu’il soit jeune, Masami est d’une maturité qui soulage ses professeurs mais qui, tout à la fois, jure avec sa candeur. Vous ne pouvez que craquer devant ce petit bout d’homme, peu importe son expression; qu’il ait cet air mélancolique, assis seul à la fenêtre ou qu’il soit pendu au cou d’Akira, un grand sourire à la bouche, il est tout simplement adorable. La question est de savoir s’il en est conscient ou pas, d’ailleurs la nature de son travail est la principale raison de ses doutes vis-à-vis de lui. Bien qu’il soit un jeune homme plutôt honnête et maladroit même par moment, il devient un véritable comédien lorsqu’il se glisse dans son uniforme de travail. Host dans un club à la mode, il passe la plupart de ses soirées à écouter des hommes d’âge mûr le charmé et joue alors le rôle du candide uke à perfection. Légèrement comédien? Peut-être bien. Faites attention…

Famille :
Il ne lui reste personne en réalité, ses parents sont décédé il y a quatre ans de ça, dans un incendie criminel. Des doutes au sujet de son grand-père, qui aurait voulue éliminer ses parents pour obtenir sa garde ont été soulevé mais rien n’a été prouvé puisque le vieil homme c’est enlevé la vie, croyant son petit fils mort par sa faute. Depuis, Masami vivait avec sa tante Natsuki, qu’il ne connaissait pas avant d’être pris sous sa tutelle mais elle est morte il y environ 6 mois.
Depuis, il est seul au monde mais le ne voit pas ainsi, son meilleur ami lui apportant plus de soutient qu’il ne pourrait le souhaiter. Akira est presque un frère à ses yeux et il est très dépendant de lui, sans même le réaliser parfois. Aimant le monopoliser, il est très différent lorsqu’il est avec lui et se montre plus câlin, plus ouvert et joyeux. Aki est son sanctuaire, une chose bien trop précieuse pour qu’il ait envie de la partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Masami Akina [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:58


Histoire :
Il avait été renvoyé de son école, il ne pouvait plus rester dans le pensionnat où il se trouvait. Les notes excellentes n'y étaient pour rien, son comportement plus que sérieux non plus. En fait, si seulement Masami avait continué d'agir ainsi partout, tout irait bien, il le savait bien et pourtant, il n'avait pu s'empêcher de tout gâcher. Il aimait qu'on lui apporte de l'affection, il en avait toujours besoin et dans son dortoir, il avait rapidement deviné que certaine chose s'y passait. Lui qui ne connaissait rien aux jeux de l'amour, y fut rapidement initié. Jouer le rôle de 'uke' n'était pas bien compliqué, encore moins avec un physique aussi délicat et plaisant que le sien. Admiré par les autres, il devint rapidement le garçon le plus apprécié de l'endroit, s'offrant aux plus forts et aux plus beaux. Il ne se fit pas pincer avant un moment, en fait il agissait ainsi depuis près d'un an lorsqu'on le trouva dans une position gênante avec un professeur. Ce fut le renvoi immédiat, il n'avait que quatorze ans après tout. Sa mère lui piqua une de ses crises et il comprenait complètement, chose étrange cependant, elle ne voulut pas en parler à son père et inventa une excuse.

Mais voilà, son retour à la maison n'était pas prévue et une chose terrible ce produisit lors de son retour immédiat. Une fille de deux ans son aîné vivait chez lui. Ce fut cette fois au tour de Masami de piquer une crise. Comment ses parents pouvaient oser le remplacer pendant son absence?! Sa mère ne tenta rien pour le calmer, son père tenta de le convaincre que la jeune femme, qui était un membre de son clan, ne le remplaçait pas mais le jeune homme ne voulait rien entendre. Il entra dans une colère noire, on osait le relayer au second plan pour une autre, une sans abris en plus à ce qu'il avait pu comprendre, non mais ça allait pas?! La jeune femme voulut immédiatement partir mais Masami lança qu'il le ferait à sa place. Une espèce de lutte entres eux eu lieu, la jeune femme tentant de le rassurer mais il n'en avait rien à faire. Alors qu'il l'insultait depuis la porte arrière, un bruit d'explosion eu lieu et il perdit connaissance.

Finalement, la femme le sauva, à son plus grand regret d'ailleurs. Elle fut propulsé bien assez loin, ne subissant pas de brûlure mais elle revint et le sortit des décombres, malheureusement sa peau à lui était brûlé à divers endroits. Elle ne savait pas où le conduire et il passa presque une semaine avec elle, passant de l'inconscience à la douleur. Elle veilla sur lui et il se mit à la haïr, pourquoi s'occupait-elle de lui, elle que sa mère avait préféré. Il voulait la détester et pourtant, il se mit à la chercher des yeux dans ses moindres moments de lucidité. Ce ne fut qu'une fois qu'il n'eut plus le loisir de voir ses cheveux blond jouer avec la lumière, qu'il comprit qu'il se trouvait à l'hôpital. Son grand-père ne put venir le chercher, il était mort, il c'était suicidé visiblement. On raconta qu'il s'agissait probablement d'une prise de conscience, qu'il avait tué son fils et son épouse et que mort de tristesse d'avoir tué son petit fils, qu'on n'avait pas retrouvé, il c'était arraché la vie. Mais voilà, Masami n'était pas mort, non il vivait toujours.

Il fut prit en charge par sa tante, il ne savait même pas qu'elle existait alors. Propriétaire d'un bordel, femme plutôt légère, il ne sut pas trop comment réagir avec elle au tout début puis, ils se trouvèrent finalement des points communs et une affection toute simple pour la femme étrange vint à naître en lui. Puis, le notaire les appela, ayant une lettre à donner à Masami, une lettre écrite de la main de sa mère. Lorsqu'il reçut la lettre, il ne sut pas s'il avait réellement envie de la lire et pourtant, ses parents disparus, sa vie envolé en fumée, il ne pouvait pas la jeter tout simplement, non? Sa tante l'encouragea à la lire, affirmant qu'il se sentirait mieux après. Soupirant, le jeune homme de quatorze ans fini par ouvrir la lettre. Son passé prit alors une toute nouvelle dimension...
Citation:
Mon cher Masami, tu dois fort probablement te demander pourquoi je t'ai écris une lettre alors que ton père n'en a rien fait. Pourtant la réponse est simple, ton père n'avait rien à se faire pardonné même s'il te quittait momentanément, moi si. Je sais que je suis morte, sinon tu ne lirais pas cette lettre et je m'excuse sincèrement si ce que tu découvre dans cette lettre ne t'a pas déjà été confié par moi-même, j'ai toujours manqué de courage, tu devrais le savoir.

Mon petit Masami, mon fils que je n'ai jamais réussis à aimer complètement, tu dois connaître la vérité. Ce n'est pas tellement que je voulais une petite fille pour en faire une copie miniature de moi, encore moins pour l'habiller de jolie robe, j'ai seulement songé qu'une fille comprendrait mieux mon univers, que je pourrais enfin avoir une alliée. Ton père ne m'a jamais réellement aimé pour moi même, tu vois, il n'a jamais vue que mon frère à travers moi. Eh oui, j'avais un frère jumeau qui me ressemblait terriblement, en fait tu lui ressembles beaucoup en vieillissant, il était délicat pour un garçon et il attirait le regard des hommes sans mal. Ta ressemblance avec ce frère a toujours été la raison principale de ma distance envers toi, pourquoi ne pouvais-tu simplement pas ressembler à ton père Masami? Pourquoi devais-tu ressembler à ce point à la seule personne que ton père avait jamais réellement aimé sur cette terre? La vie est bien injuste.

Si tu es né, c'est seulement à la suite du départ de mon frère, qui laissa tomber lâchement ton père. Mon frère n'avait jamais été un être fidèle et pourtant, ton père l'aimait profondément, j'étais tellement jalouse. Puis, j'ai réussis à le convaincre de se tourner vers moi, même s'il préférait les hommes, s'il n'aimait réellement que mon frère, il pourrait le faire revivre grâce à moi. Tu m'a toujours demandé pourquoi je me coupais les cheveux court et ne portait que rarement de jolie robe, maintenant tu sais, je jouais le rôle de mon frère. La seule et unique nuit où ton père me prit comme une femme, parce qu'il ne pouvait concevoir de me voir en tant que tel dans notre intimité habituellement, tu fus conçue. Je sais que c'est ignoble de le dire ainsi mais, j'ai tellement regretté cette nouvelle, je ne voulais pas avoir d'enfant, je ne voulais pas que ton père me voit grossir et encore moins, que mon enfant lui vole tout son amour. Mais alors, je me suis mise en tête que tu serais une fille, tu serais ma compagne, ton père ne pourrais pas t'aimer autant que moi parce qu'il avait toujours préféré les hommes. Dieu que le destin est cruel de t'avoir fait homme, mon petit.

J'ai toujours fait de mon mieux pour t'offrir un minimum d'affection mais je sais que mes regards remplis de haine n'étaient pas assez bien dissimulé, tu les remarquais, je le voyais dans ton petit visage. Et pourtant, tu m'aimais tant, tellement que j'en avais mal. Plus tu grandissais et plus ton père t'aimait, tu devenais la copie de mon frère, un sosie miniature et ton père en était comblé. Puis, espérant que ton père me revienne enfin, j'ai été voir ton grand-père, celui que ton père disait si souvent mort. Tu savais pourtant qu'il n'en était rien et sans mal, je lui ai arrangé une rencontre avec toi. Tu te rappel comment nous avons réagis lorsque nous l'avons su? Ton père hurlait, il paniquait et moi je pleurais, eh oui je pleurais mon fils. Mais ce n'était pas par crainte de te voir enlever, comme c'était le cas pour ton père, c'était parce qu'il ne l'avait pas fait. Ton père et ton grand-père ne ce sont jamais entendue. L'homosexualité de ton père était mal vue par son père et ses idéaux ne le concernaient pas du tout, mon frère lui avait lavé le cerveau selon lui. Et pourtant, je devins sa femme et je te mis au monde, ton grand-père te voulait pour lui seul, je le savais bien et j'espérais plus que tout au monde, qu'il décide de t'enlever. Je sais, c'est indigne d'une mère mais pourtant, je le désirais de tout mon cœur, pardon Masami...

Je savais combien tu aimais aller voir ce vieil homme et je faisais du mieux que je pouvais pour te donner des occasions de fuir le rejoindre, ton père ne le sut jamais bien entendue et si jamais il devait l'apprendre, j'espère sincèrement qu'il me le pardonnera. Mais voilà, les années passaient et tu te rapprochais de l’image de mon frère, ce traître qui m'avait pris la seule chose que je n’ai jamais un jour désiré. Si je t'ai catapulté dans ce pensionnat pour garçon Masami, c'était pour ton bien, pour ne plus te faire de mal. Je ne suis pas un monstre, je n'ai jamais voulu te faire souffrir mais tu étais bien trop présent, trop imposant dans ma vie. Mon clan a toujours été ma famille mais toi, tu n'es pas du même sang, tu dois rejoindre le clan ennemi car, ton grand-père pourrait t'offrir un bien meilleur avenir que ton père. Tu dois en être pleinement conscient mon fils, tu dois faire ce qui te semble le mieux, le plus juste. Je ne t'ai pas lancé vers lui pour rien, pas seulement pour moi, enfin je l'espère réellement car ainsi, je ne serais pas totalement mauvaise.

Pardon Masami, à toi mon fils que je n'ai jamais appris à réellement aimer.

Deux années passèrent alors et il ne mit pas de temps à aider sa tante sur son lieu de travail. Devenant un hôte au Sweet Palace, s'occupant de diriger les clients, de les faire patienter et de s'assurer qu'ils payaient, il promit à sa tante de ne pas se donner comme les employés de l'endroit. Mais malgré tout, il se mit à s'offrir de temps à autre, seulement pour récolter un peu d'amour, se passionnant de lire de l'admiration et du désir dans les yeux de ses quelques hommes qui passaient dans sa vie. Bien entendue, sa réputation en prit un coup en classe et il devint rapidement le sujet de toutes les rumeurs, d’un goût plus que douteux mais Masami n’en avait rien à faire. Puis, alors qu’il endurait ce supplice depuis près de deux ans, un jeune homme fut transféré dans son école et par un heureux hasard, ils vinrent à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Masami Akina [Reservoir Dogs]   Sam 1 Aoû - 16:59


{ I won't give in & I can't give up }
I can't just close the door on this feeling
Searching for you in my sheets
I never felt anything like this before
You've become a piece of me
Tell me the truth, no matter what, will you hold on, too?
On this love

[This is where we start]


Avoir un ami avec des rumeurs pareilles courant à son sujet, ce n’était pas même envisageable, aussi lorsque lors de leur première rencontre le jeune Akira lui affirma qu’il se reverrait, Masa n’y crut pas tellement. Les paroles en l’air, ça n’a rien de méchant mais elles sont utilisé si souvent, il ne pouvait toutefois pas en blâmer le jeune homme et continua son petit bout de chemin seul. Enfin, pas tellement seul parce qu’il trouva un peu d’affection auprès d’un enseignant. Fraîchement arrivé, Joshua Illingworth avait une telle passion durant ses cours, que le jeune homme tomba sous son charme, sans même le réaliser. Rien n’avait préparé Masami à cette possibilité et lors de leur première rencontre entre élève-enseignant, les choses avancèrent terriblement vite. Soutirant un baiser à l’homme sans même être pleinement conscient de ce qu’il faisait, il se piégea tout seul et entraîna Joshua dans sa chute. Il avait déjà eu une relation intime avec un enseignant mais ça n’avait rien à voir avec ce qu’il faisait en ce moment avec son sensei, dans son pensionnat pour garçon il avait agit par obligation, parce qu’il ne pouvait tout simplement pas refuser. Mais Joshua était différent et bien que le jeune homme n’ait finalement échangé que des baisers avec le séduisant enseignant, sa présence s’imprima chez Masami. Gagnant l’attention de l’homme, avec étonnement d’ailleurs, ils glissèrent dans une relation plus intime, plus personnelle.

Partageant dès lors son temps entre l’école, les cours particulier de son enseignant, toujours parsemé de séance de langoureux baiser et son travail, il ne songea pas un instant qu’il c’était fait un ami. Aussi, lorsque Akira vint le revoir quelques jours après leur première rencontre, Masami fut sous le choc. Parlant de tout et de rien, ne sachant pas trop comment il devait l’aborder, de quoi il devait parler, ce fut probablement le jour le plus stressant de sa jeune existence. Il passa le test haut la main malgré tout et suite à ce petit entretient, vit Aki le rejoindre de plus en plus souvent pour terminé par être à ses côtés en permanence. Leur amitié débuta doucement mais devint plus puissante que tout ce que Masa avait pu souhaiter. Dès ce jour, il eut l’immense chance de pouvoir compter sur son ami pour le soutenir, même dans sa relation étrange avec son sensei, pour le respecter et encore mieux, être simplement là pour lui. Masami s’évertue d’ailleurs à en faire de même depuis et tien son amitié avec Akira comme une chose extrêmement spéciale, intouchable, sacré quoi.

Tout bonne chose à malheureusement une fin et si Akira était là pour rester, Joshua lui annonça son départ au bout de six mois. Attendant la dernière minute pour lui annoncer son départ, ce fut un véritable choc pour le petit homme, qui figea sous l’annonce. Il partait pour l’Amérique, il avait du travail à faire là-bas et bien entendue, c’était sans appel. De toute façon, qu’est-ce qu’il aurait pu faire pour le convaincre de rester, voilà ce qu’il ne cessait de se dire alors qu’il voyait Joshua l’approcher, tentant de le consoler, de lui expliquer. Mais il n’y avait rien à expliquer, aucune raison à fournir, il n’avait simplement pas sa place ici. Blessé, il ne pleura toutefois pas devant l’adulte, se refusant à lui dévoiler cette partie de lui. L’enseignant lui offrit son numéro de téléphone, au cas où il se sentirait seul mais le mal était déjà fait et même à ses côtés, il se sentait dorénavant seul. Il ne resta pas cette nuit là, il trouva une excuse qui ne pouvait tout simplement pas convaincre Josh de sa véracité et le petit homme s’enfuit. Il dut courir dans le noir un bon moment mais lorsqu’il revint à lui, il ne sut quoi faire et fit la seule chose possible, appeler Akira pour qu’il vienne le chercher. La nuit fut longue, tout autant pour lui que pour son ami, Masami pleurant une bonne partie de la nuit, s’accrochant aux bras d’Aki. Il avait sut que Joshua ne pourrait pas être vraiment sérieux, il n’était qu’un adolescent et pourtant, il y avait cru, il avait espéré. Le jeune homme ne reprit pas contact avec l’adulte, se refusant de le laisser le voir dans cet état, tout était terminé de toute façon.

Terminant finalement ses études, n’ayant plus à endurer les remarques désagréables des autres élèves, il se mit à rêver de devenir un écrivain et se lança dans des études dans cette direction. Toujours attaché à Akira, il s’enticha encore plus du jeune homme, le suivant partout, le considérant presque comme sien. S’ouvrant totalement à celui-ci, il ne remarqua pas que le regard des autres sur sa personne, changeaient peu à peu. Il ne fréquentait plus d’homme, lorsqu’il se sentait seul, il n’avait qu’a appelé Akira après tout. Lançant toute sa dépendance sur son pauvre mais unique ami, il se mit à l’idéaliser, réalisant combien il était exceptionnel. Toujours à traîner derrière lui, présent à chaque match de tennis, on se mit à le taquiner gentiment, disant qu’il était devenue la petite amie d’Akira. En fait, ce n’était pas tellement différent mais Masami se refusait à laisser sa place à un ou une autre et bien que ce sois terriblement égoïste de sa part, il n’accepta tout simplement pas d’incorporer d’autre membre à leur duo.

Il y a finalement six mois de ça, Masami perdit sa tante. Sa deuxième mère, une femme exceptionnelle selon lui, mourut dans un accident de la route. Il n’y avait rien à redire, rien à ajouter à ça, elle l’avait quitté et voilà. La vie semblant s’acharné sur lui, le jeune homme perdit beaucoup de poids le premier mois suivant son décès et s’enferma dans un mutisme que seul Akira su lui faire quitter. Reprenant peu à peu vie, acceptant de se remettre en route pour la quête de son avenir, il se pencha encore une fois sur Aki. Il serait toujours là, il l’aiderait toujours et Masami sortit doucement de son coma émotif. Hors, son ami lui a apprit il n’y a pas si longtemps, son départ pour les Amériques. Sous le choc à nouveau, n’ayant aucune envie de perdre la seule personne restante dans sa vie, le jeune japonais paniqua et pleura un peu mais finalement, sous la proposition de son ami, probablement lancé pour rire afin de le détendre, Masami décida de le suivre. Tout recommencer à zéro ne lui semble pas pénible, ni même d’étudier dans une école étrangère, seul l’idée de perdre son si cher Akira lui est insoutenable. Prenant toutes les dispositions nécessaire, ayant d’ailleurs hérité d’une jolie somme depuis la mort de sa tante, il a accédé à son héritage immédiatement.

Choisissant une date de départ tardive, il promit à Akira de le rejoindre rapidement, étant de toute façon incapable de rester trop longtemps loin de lui. Réglant les dettes de sa tante, vendant son commerce et payant les employés de celle-ci avec un salaire de départ, il fut finalement convenu qu’il rejoindrait New-York 2 dans une semaine. Entre-temps, il dut se contenter de coup de fil interminable avec Aki et engagea un détective pour faire des recherches sur Joshua. Le numéro de téléphone qu’il avait jusque là gardé précieusement, caché dans une boite à souvenir, se montra finalement utile. Il fut trouvé en moins de temps que le jeune homme ne l’aurait crut et apprenant qu’il vivait toujours au même endroit, Masami décida qu’il le contacterait une fois arrivé en ville. Il sait son plan bien peu fiable et que même si le détective le croit célibataire, il y a toutes les chances pour que l’homme sois dans une relation stable. Et pourtant, il est prêt à tenter sa chance, prêt à montrer quel genre d’homme il devient peu à peu, à son ancienne flamme. Toujours attaché à Josh? Eh oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Masami Akina [Reservoir Dogs]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Masami Akina [Reservoir Dogs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-