AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 N A N N A [FYS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: N A N N A [FYS]   Jeu 12 Juin - 14:44

Nanna Suentreans
feat Cailin Russo
TIGERS QUOLL


≈ nom : Suentreans, parce que papa est australien, eh si !
≈ prénom(s) : Nanna, qui signifie « audacieux, brave », le souhait de maman dans sa langue d'origine, le danois.
≈ surnom(s) : Tout ce qui touche ses cheveux pâles ou son intellect plutôt limité, sinon Nan.
≈ date et lieu de naissance : 3 avril, Sydney
≈ âge : 21 ans
≈ nationalité : Australienne
≈ origines : Australienne & Danoise
≈ emploi et/ou études : J'étudie en mode, parce que c'est probablement le seul domaine que mon père me voyait apte à faire. Il faut dire que je suis nulle en maths, que j'ouvre rarement un bouquin sans m'y perdre, que je n'ai pas le sens de l'orientation, que je suis d'une maladresse maladive en sport et que ma mémoire est une véritable passoire. Griffonner des robes et lire des magazines de mode, c'est pas mal le maximum que je puisse faire, tant pis.
≈ année d'études : 4ème, première en postgraduate
≈ classe sociale : Aisée
≈ orientation sexuelle : Par dessus, par dessous, je ne suis pas très difficile ! 8D
≈ statut civil : Célibataire et ouverte à toutes les propositions. Ce n'est pas que je sois une fille facile, pour ça il me faut quand même quelques verres, mais on a tendance à vite m'oublier, je me suis fait une raison.

pourquoi avoir choisi ce groupe ? Parce que Nanna est la petite fille chérie d'un papa plein aux as, qu'elle est relativement naïve quant au monde l'entourant, tout ça est encore très « magique » en quelque sorte. Elle a une candeur de petite princesse, peu importe ce qu'elle fait, papa repassera toujours arranger les choses et peu importe ses envies, tout est achetable. Cela dit, si le groupe ne colle pas, je changerais sans souci hein !
PRÉNOM : Stephy
PSEUDO : bat'phanie
ÂGE : 26 ans (alerte a la mémé je sais 8D)
PAYS : Canada m'sieur !
COMMENT AS-TU CONNU FYS ? C'est Minore qui à râler que je devais venir et lui jouer un personnage, pour bien dérégler sa vie et encore lui sauter dessus. Or, je suis faible... vraiment faible.
TON AVIS SUR FYS : Ça a l'air fun ! :hysté:
AUTRES COMPTES : Ne donnez pas des idées a Mino, PLZ ! :tombe:
INVENTÉ/SCÉNARIO : Inventé !
CRÉDITS : Moi-même & Cailyps (tumblr)
MOT DE LA FIN : RWAR ! :ass:

CODE BOTTIN :
Code:
<taken>Cailin Russo</taken> <pseudo>≈ Nanna Suentreans.</pseudo>
ambitieux(se)
extraverti(e)
sérieux(se)
peureux(se)
généreux(se)
sociable
bordélique
joyeux(se)
insouciant(e)
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
≈ ou ≈
je-m'en-foutiste
timide
fêtard(e)
téméraire
égoïste
solitaire
organisé(e)
grincheux(se)
responsable
Nanna c’est la fille qui souris en permanence, peu importe la situation, quitte à ficher tout le monde mal à l’aise. Nanna, quand elle ne sourit pas, supplie les gens avec une moue adorable de chien battu ou fronce les sourcils en piquant une crise, le reste des émotions lui échappe semblerait-il. Nanna est très tactile, elle a besoin de toucher les gens et les objets en permanence, tant pis si c’est chiant pour les autres, elle ne comprend vraiment pas le mal. Nanna a une mémoire pleine de trou, elle oublie tout en permanence, où elle a laissé ses clés, de ramasser ses déchets, que vous lui avez donné rendez-vous, tout. VRAIMENT TOUT. Nanna ris à un rien, tape les gens une fois qu’elle s’esclaffe et est le meilleure public pour vos blagues nulles, que vous aurez jamais vu, si si ! Nanna adore repousser ses limites, relever les défis et n’a pas peur du ridicule. Nanna est toujours la première à sauter à l’eau, à se désaper, à se mettre à danser, musique ou pas. Dans son monde, tout est permis. Nanna est assez centré sur elle-même, mais est rarement méchante de sa propre initiative, elle est surtout inconsciente. Nanna est d’une maladresse monstrueuse, elle renverse ses verres sur les gens, leur écrase les pieds en dansant près d’eux, leur fonce dedans quand elle va courir. Nanna fait du surf depuis toute petite et de la natation, les seuls sports dans lesquels elle n’est pas un danger pour les autres (et encore, ne la mettez pas au défi.) Nanna a une pudeur relative, très à l’aise dans son corps et ne comprenant pas tous les tabous y étant lié, elle n’a aucune honte à se déshabiller, public ou pas pour regarder. (Les pyjamas party, avec elle, sont rarement barbantes si vous voyez ce que je veux dire. 8D) Nanna est une bestiole excessivement sociable et envahissante, donnez-lui une heure de votre attention et elle tentera de vous voler toute votre soirée. Nanna, une fois qu’elle s’est attaché à quelqu’un, tombe facilement dans les excès, que ce soit une question d’argent, de présent ou de temps. Nanna est consciente d’être encore une gamine et de ne pas être très brillante, elle n’y voit pas de souci. Nanna est habitué de n’être jamais que le coup d’un soir, la friandise de la semaine et de se faire jeter une fois le délai passé. Elle a même pris l'habitude de dire merci quand on l'éjecte, parce qu'un peu de politesse n'a jamais tué personne. Nanna sautille partout quand elle est excitée, c’est un véritable cliché de petite fille niaise quand elle s’y met. Nanna, bien qu’elle étudie en mode, s’habille bien souvent n’importe comment. Par étourderie, pour le plaisir, pour mélanger les couleurs et les tissus, toutes les raisons et même leurs absences, sont bonnes. Nanna souffre d'un assez grave déficit de l'attention, évidemment elle est médicamenté, mais tête en l'air comme elle est, aussi bien dire que c'est tout comme si elle ne l'était pas 5j/7. Nanna raconte, depuis toute petite, qu'elle est une sirène. C'est une excuse que sa mère lui a pondu pour expliquer qu'elle était toujours « ailleurs », mais la jeune femme n'a jamais abandonnée l'excuse et l'utilise pour expliquer tout ce qu'elle fait naturellement. Nanna a besoin d'aller nager tous les jours, si possible dans l'océan, sinon sa piscine lui suffit. Elle utilise l'excuse de la sirène pour ça aussi, bien entendu.



full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: N A N N A [FYS]   Jeu 12 Juin - 14:45

The world is ours
« you’re not just a girl, you’re more like the air and sea »

Les nuits d’étés ont toujours été magiques et que Nanna soit ou non avec sa famille, n’y changeait rien. Assise-là, près d’un grand feu de joie sur la plage, la veste d’un quelconque garçon sur les épaules et seulement vêtue de son bikini fleuris, elle n’avait absolument pas froid. Non, un bras fort, un bras musclé, un bras bronzé même et doux à cause de l’eau salé, la tenait fermement contre un torse tout aussi impressionnant. Qui était son Roméo ? Elle l’avait oublié, mais ça, c’était son quotidien, elle avait perdu sa jupe et ses sandales quelque part sur la plage plus tôt, elle n’en était donc plus à cela près. C’est que Nanna avait toujours l’esprit ailleurs, sa mère disait que c’était l’océan qui l’appelait, que ses pensées s’enfuyaient avec le vent et que de ce fait, elle n’avait rien d’une fille ordinaire, sa façon à elle de faire sentir sa petite fille spéciale depuis toujours. Parce que d’être la petite fille d’un riche PDG ne suffisait évidemment pas à bâtir une personnalité ou une définition personnelle, surtout pas pour Nanna qui, étourdie comme elle l’était, arrivait même à perdre sa bande d’ami à sa propre petite fête. Petite sirène adorable, elle l’était, ce soir comme tous les autres, pressée contre ce bel inconnu qui riait de la blague d’une fille assise près d’eux, parce que de toucher les gens et d’être touché, voilà ce qui faisait battre le cœur de la jeune créature. Elle rit Nanna, elle rit comme personne et si autrefois la richissime petite blonde écoutait les histoires de sa mère, des légendes danoises dont elle aimait lui faire le récit sous les étoiles, maintenant que l’enfant est devenue femme, ce ne sont plus ses yeux que l’on cherche à faire briller d’intérêt, mais bien sa bouche qu’on demande à voir s’ouvrir sous l’éclat de son rire. Puis, les rires se taisent, un jeu est lancé et ses yeux se mettent à briller, comme autrefois, la femme redevient enfant alors qu’une nouvelle tournée d’alcool vient remplir son verre. Je n’ai jamais, devient alors le jeu le plus important du monde.

Je n’ai jamais couché avec l’un de mes profs, elle boit joyeusement, suivis par quelques-uns de ses invités. Je n’ai jamais eu de chien, elle boit à nouveau, parce qu’elle en possède encore un, qui dors bien sagement dans la maison à cette heure assurément. Je n’ai jamais copié sur un autre élève pendant un examen, elle s’étouffe presque avec sa gorgée, alors qu’on se met à les huer, elle et les quelques autres coupables. Je n’ai jamais quitté le pays, là aussi elle boit, mais personne n’est impressionné, avec le compte en banque de son père, on s’y était préparé. Et plus le jeu avance, plus sa présence s’avère superficielle, quand le contenu est audacieux, un peu vicieux, le bras se resserre autour d’elle, pour la féliciter. Quand les questions portent sur l’argent, sur ce qu’elle possède de plus que la majorité de ses camarades, on ne lui porte plus attention. Puis c’est à son tour et elle lève bravement son verre dans les airs, loin de ses lèvres, parce qu’elle n’aura pas à boire cette fois, que le projecteur est sur elle et que sa main libre peut serrer doucement le bras qui lui porte attention, enfin. Je n’ai jamais été en couple, la bombe tombe et si certains en rient, que d’autres l’accusent de tricher, ceux qui sont encore relativement sobre la regardent avec cette pitié qui la force à sourire plus fort. Souris Nan, quelqu’un pourrait bien tomber amoureux de ton sourire, sauf que non, ça n’est jamais arrivé. Elle n’a jamais eu d’histoire sérieuse et même si le possesseur du bras bronzé lui chuchote à l’oreille qu’il va arranger ça plus tard, elle sait que demain rien n’aura changé. En attendant, elle boit aux aveux les plus audacieux, elle ignore les quelques regards qui trainent encore sur elle, parce que dès qu’eux aussi, seront ivres, tout seras oubliés et tout pourra recommencer. Mais chaque gorgée que la blonde n’avale pas lui donne l’impression de peser une tonne dans son estomac, comme si l’air était plus lourd, plus difficile à supporter que l’alcool en soit. Tous les « je n’ai jamais » qui devrait compter, qui compte pour elle du moins, elle ne peut pas les partager, elle ne peut que regarder son verre.

Puis l’alcool fait son effet, l’alcool lui fait oublié qu’elle se croit bel et bien sirène depuis ses 5 ans, quand sa mère le lui a annoncé pour la consolé d’être « différente », parce qu’au sein de sa famille avoir un sérieux déficit d’attention n’a rien de dramatique hein. Mais Nanna n’a pas besoin de l’alcool pour oublier, l’océan l’appelle et voilà, elle perd le fil, elle oublie encore le prénom de son chevalier servant, de cet homme qui dors dorénavant contre elle, nu et bronzé. Elle laisse bien un doigt trainer sur la dite fesse dorée, mais c’est sans compter sur la force d’attraction que la mer à sur elle, la mer ou Minore, mais elle n’aperçoit pas sa plus vieille amie nulle part, tant pis. Elle se soulève donc, vole un t-shirt au hasard et s’approche du rivage, bientôt le soleil se lèvera et déjà sa tête lui semble moins floue. Elle abandonne le vêtement là, flaque sombre sur une étendu de sable aussi claire que sa peau et elle s’élance, pour plonger dans l’eau. C’est là qu’est sa place, sous l’eau, dans les courants, chahutée par le ressac incessant de la mer, de cette deuxième mère oui. Si le contact des gens lui est aussi important, que Nanna ne sait pas vivre sans être touchée, qu’elle ne sait pas s’empêcher de toucher les autres, l’océan lui a toujours fait l’impression de la caresser partout à la fois. À défaut de pouvoir rejoindre le lit parental, de se blottir contre sa mère et lui chuchoter des mots tendres, des mots d’enfants que son père trouvent dorénavant puérils de sa part, c’est dans l’étendu bleu que la sirène trouve sa consolation. Non, ses parents humains ne lui manquent pas, pas quand elle flotte ainsi dans son autre royaume, elle s’efforce de sourire, mais c’est beaucoup moins difficile. Il n’y a pas de solitude dans la mer, peuplée comme elle est, la blonde n’est jamais seule et elle se laisse flotter un instant, bercé par les vagues, avant que des cris la rappellent à l’ordre. Sur la plage on la cherche et déjà elle sourit de toutes ses dents, balayant l’air d’un bras, une vague la soulevant. Rejoindre le rivage n’a rien de difficile pour elle qui nage tous les jours depuis aussi loin qu’elle puisse se rappeler, mais quitter l’océan est toujours plus compliqué, s’arracher à ses eaux, c’est un peu comme quitter l’étreinte de maman ou de Minore. Ça lui serre le ventre, la fait presque paniquer un instant, mais son bon sens reprend le dessus, la Nanna humaine, celle qu’on a l’habitude de voir déambuler sur le campus en souriant, celle qui renverse toujours la moitié de son lait frappé sur quelqu’un pour se perdre en excuse, celle-là même qui se balade maintenant nue près de ses amis en souriant. Le t-shirt est enfilé et la journée peut commencer, oh il y a bien un homme aux bras bronzé pour l’observer plus loin, mais déjà la blonde l’a oubliée, trop occupé à rire aux récits de ses amis, sautillant parmi eux et distribuant les petites claques amicales.


full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

N A N N A [FYS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-