AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vilhelm [DP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Vilhelm [DP]   Dim 21 Sep - 0:05


DOSSIER DU MINISTÈRE DE
Vilhelm Hemming Ljungström




NOM : Ljungström, ou le nom que personne ne sait prononcer, sauf ceux le portant. Bienvenu chez les Suédois, oh et pas la peine de chercher à le dire correctement, sinon il pourrait bien se foutre de vous tout le long. Après, il ne faut pas le confondre avec son cousin Magnus, si la famille de Hem vit confortablement, ils n'ont pas les mêmes démesures que ces derniers. Le futur roi et maître de l'île de Valön, ce n'est pas Vilhelm, mais bien Magnus. PRÉNOMS : Vilhelm Hemming, deux prénoms Suédois, pour faire honneur à sa famille et parce que faute d'être le grand héritier, son père voulait au moins que son fils ait de la gueule. Du reste, Vilhelm signifie « désir de protéger », un espèce de souhait muet que ses parents formulaient en le nommant ainsi. Quant à Hemming, c'est le nom que l'on donnait autrefois, aux gens de son peuple capable de changer d'apparence. C'est un peu troublant, il est le premier à le reconnaitre, mais hey, sa mère a toujours été un peu excentrique. AGE : 19 ans. ANNÉE : Sixième année. ÉTAT CIVIL : Célibataire, bien malgré lui. PURETÉ DU SANG : Mêlé, oublions le sang pur, l'avenir appartient aux familles possédant du sang neuf, du renouveau. De ce fait, Hem encourage vivement les jeunes femmes né-moldus à venir à lui. MAISON SOUHAITÉE : Poufsouffle, parce qu'ils sont marrants, chaleureux, serviables, loyales, bref ce sont des gentils et Hem, il aime les gentils. En fait, personne d'autres que les jaunes ne pourraient supporter sa joie de vivre, ses chansons dès l'aurore (accompagnés de pas de danse et de déhanché terriblement sexy, si si) ou sa façon de tripoter tout le monde. Bref, pas le choix, c'est un poufsouffle et pas parce qu'il est con, parce que ouais il l'est quand même un peu, mais parce que Hem c'est vraiment un type bien. S'il peut se rendre utile, rendre service, vous faire sourire, il le fera. Il adore prendre soin des autres et même quand il cogne, ce qui arrive plus souvent qu'il ne le voudrait, il le fait à regret. Avec une espèce de grimace stupide, comme s'il avait mordu un citron tout en portant un sous-vêtement trop étroit, très viril tout ça ! Donc oui, c'est un jaune et noir ! AUCUN doute. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel et pas jusqu'à preuve du contraire, il a déjà tenté de reluquer son cousin Magnus il y a quelques années, sous la douche commune quoi. Bah nah, ça ne lui a rien fait... pourtant Mag est bien foutu, juré ! PARTICULARITÉ : Sa joie de vivre ? Son sourire ravageur ? Ses talents à créer des farces et attrape ? AH NON, c'est sa facilité à se rappeler laquelle des dragées est votre préféré ? Ah bah non, en fait Hem, il est tout con. Il a rien. (Sauf tout ce que je viens de dire, mesdames, il vous attend en grand nombre !)

Votre personnage trouve par hasard dans un couloir les réponses du prochain devoir de potions, que fait-il ? Alors déjà, Hem il regarde dans tous les sens, parce que le papier dans le corridor, il devait appartenir à quelqu’un. Il va probablement aller voir tout le monde qui rôde dans le coin, leur demander si c’est à eux, lire le titre comme un idiot : « hem, réponse devoir de potion, semaine 12, c’est à toi ? » Puis, il finirait par percuter, après quelques fous rires, ficherais le papier dans son dos en riant, dirait qu’il ne faisait que délirer. Allons donc, lui, avoir besoin de ce genre de chose ? Naaaaah, il taquinait les gens, pour voir s’ils étaient « alertes », puis il se tirerait avec. Pas pour les utiliser, nah, même si Vilhelm est un type assez « particulier » dans son genre, il n’est pas entièrement idiot, je sais, c’est surprenant. De ce fait, la solution à son devoir, qu’il a déjà du terminer parce que les travaux c’est sacré, pour peu qu’aucun membre de sa famille ne soit en potable danger (ce qui arrive plus souvent qu’il n’y parait), ne lui serait pas utile à lui. Mais non, allons donc ! Non, s’il garde le papier précieusement, ce sera pour aller l’offrir à son cousin, Magnus. En fait, ce n’est pas tellement de la pitié ou de la charité, seulement du soutient, entre frangin quoi. Comme son cousin est un véritable cancre et que toutes les sessions d’études du monde n’y changeront rien, aussi bien lui donner ce qu’il est certain de savoir utiliser : une feuille pleine de réponse. C’est assez peu fair play et normalement Hemming râlerait, mais pas pour Mag. Jamais même, son frère, c’est sacré.
Votre personnage tombe sur une première année malmenée par des septième année au détour d'un couloir, que fait-il ? Il accourt, évidemment ! Personne ne devrait être malmené, même si c’est une serpentard et que souvent, ce sont des garces. Non, parce que voilà, les rumeurs sur les maisons, elles ne sont pas SI infondées que ça ! MAIS, parce qu’il y a un mais, un ÉNORME mais même ! Bah sa cousine favorite, sa sœur de cœur, y est. Donc, c’est foutu pour lui d’abandonner une vert et argent aux mains des méchants. Alors on y est, Vilhem il vole au secours de la victime, s’interpose même et balance son sourire à cent watts à la ronde. Il est mignon comme ça, il le sait hein, alors il tente l’approche pacifique, avec les bras levés, l’air paisible et son éternel « duuuuude, allons ! » Son approche est souvent à chier, mais en fait, il continue d’essayer et de demander à tout le monde de discuter à la place. Bien entendu, le sexe de la victime ou de ses tortionnaires importe peu, en fait Vilhelm il espère surtout le meilleur pour tout le monde et s’il se prend un coup pendant sa tentative de paix, normalement il y répond. Il attaque d’ailleurs rarement le premier, ou sinon il faut se montrer terriblement odieux, voire franchement immonde, mais il sait répondre à des attaques. Là, il grimace, s’excuse tout bas et commence à taper et il a eu un bon prof dans la personne de son cousin : Magnus. Bien entendu, s’il s’agit d’un membre de sa famille ou de l’un de ses amis, il est beaucoup moins tolérant et prend plus facilement la mouche. Normal, non ? Bah oui ! Après, est-ce qu’il en tire quelque chose, en dehors de la satisfaction d’avoir aidé quelqu’un ? Bien entendu ! Bon, il aime aider pour aider hein, mais quand la nana bat des cils, se mordille les lèvres ou viens pleurer dans ses bras, c’est un bonus. Et quand c’est un gars ? Mouais, bah pas de jaloux, il tapote gentiment les dos et offre une bière au beurre, franchement on en fait plus des comme lui.
Le professeur de métamorphose a injustement punit votre personnage à la place d'un autre élève qui se moque de lui, comment réagit votre personnage ? Mal, voir vraiment mal. Parce que, outch, les injustices c’est un peu la bête noir de Vilhelm. Il n’y peut rien, il déteste ça, il faut dire qu’il a grandi en assistant à de grandes injustices auprès de son cousins et de ses cousines. De ce fait, c’est difficile pour le petit (enfin ça dépend pour qui vu son gabarit vous me direz) poufsouffle de fermer les yeux, mais surtout sa gueule. Du coup, il se retrouve à lever la main et à tenir tête à son enseignant. Normalement, c’est un bon élève, il sait la boucler, bon il a aussi ses moments « boloss » où il balance des conneries et se marre comme une hyène, mais ce n’est jamais bien bien méchant. Mais quand on commence à l’attaquer pour quelque chose qu’il n’a pas fait, il ne peut pas le digérer. Alors l’enseignant à beau tenté de continuer le cours, vous verrez toujours sa main se lever, alors qu’il fronce les sourcils, avec l’expression d’un type qui renifle un poisson plus très frais. Il est chiant quand il s’y met, Vilhelm, alors il insiste. « Super votre exemple, mais… sérieusement, je n’ai rien fais. » Et tant pis si ça ne marche pas, il est aussi têtue qu’optimiste, parce que dans sa petite tête, le bien finit toujours par triompher, alors il continue. Encore et encore, il redresse la main à tous les dix minutes et quand l’enseignant lui demande de cesser de lever la main, alors il se contente de reprendre la parole, avec son petit air vexé, troublé même. « Et maintenant qu’on a vu les effets secondaires, on peut revenir sur cette accusation ? Non, parce que moi, je n’ai rien fais. » Une plaie ? Oh, vous ne savez pas à quel point ! Et si son professeur ne lui donne pas raison ? Et s’il est tout de même puni ? Alors les moqueries de l’autre sauront réveiller le Ljungström en lui et la prochaine fois que vous croiserez les deux individus, soit Vilhelm et son tortionnaire, aussi bien dire qu’ils seront en meilleur terme, mais qu’il n’y aura plus de moquerie. Se faire casser le nez, parait que ça fait arrêter de rire. Le hic ? Ça fait saigner aussi. Moche ouais, il le sait, mais pour le coup, il s’en fou.
Amour, richesse, célébrité ou sagesse : qu'est ce qui intéresse le plus votre personnage ? L’amour, bien entendu ! Pourquoi ? Déjà, je vous rappelle que les Ljungström ont déjà beaucoup d’argent, bon le jaune et noir n’en aura jamais autant que son cousin qui est le grand héritier de la fortune familial, mais tout de même. L’argent n’est pas un problème et puis, même s’il en avait moins, Vilhelm se porterait TRÈS bien. La sagesse ? C’est cool la sagesse, le sage sur sa montagne il a de la gueule, souvent dans les histoires c’est le personnage fabuleux, mais il est tout seul je vous rappelle. Or, Vilhelm il se ferait royalement chier s’il était tout seul, donc il n’a pas besoin de sagesse, en plus, il aime bien faire le con. Mais voilà, sagesse ne rime pas avec « mega fiesta wesh ! » Tant pis. Donc oui, l’amour et avec le grand A, s’il-vous-plait. Parce que Vilhelm il rêve d’une belle histoire, mais pas seulement celle de la grande maison avec le labrador, un enfant et demi, nah ! Il vise plus haut que ça, le monsieur quand même ! Non, non, lui il veut une relation avec des tensions, des fous rires, des regards complices, des engueulades bien corsées, pour ensuite faire la paix sur l’oreiller. Une fois, trois fois même. Ouais, Vilhelm en fait, c’est un grand romantique, seulement il a un humour bizarre, alors ça gâche un peu le tout. Et puis de toute façon, il sait déjà qu’il épousera un jour Évangéline, reste à le lui faire savoir à elle, parce que personne ne lui a passé le mémo, pauvre chérie. En attendant, le petit se contente SANS AUCUN souci de l’affection de sa famille, déjà de Magnus, qu’il aime bien virilement à coup de claque sur les épaules, de ruades viriles, jusqu’à ce que l’un des deux tombe quelque part. (Bien entendu, le vide est déconseillé, mais c’est déjà arrivé.) Puis de Seraphina, sa petite poupée brisée, celle qu’il tente de réparé et avec qui il essaie d’être le plus souvent possible, parce qu’il est un peu son remède. Et finalement d’Agda, sa petite sœur, qu’il protège autant que possible et tente de garder sur le droit chemin, soit le plus loin possible de Maja tien. Ouais, Vilhelm, c’est un gros défenseur de l’amour et les orgies ne lui font même pas peur !

PSEUDO : bat'phanie AGE : 27 ans, bon dieu que ça passe vite. PRÉSENCE : De deux à trois fois semaine, sinon plus et rarement moins. AVATAR : Alexander Koch. (Ce qui est marrant c'est que Koch en anglais, ça se prononce comme l'organe masculin ! ... Ok je me tais.) COMMENT AS TU DÉCOUVERT LE FORUM : Une certaine succube à décider de rameuter toute la famille de son personnage. Moi y compris. UN PETIT MOT POUR LA FIN : Votre forum est beauuuu, il pu la classe et je suis trop fan de sa simplicité tout en élégance. Chapeau ! (Et dire que je vais ruiner tout ce boulot par ma simple présence de bouffon... la poisse quand même.)




full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Vilhelm [DP]   Dim 21 Sep - 0:05


The Mighty Dragon

Cause you never think that the last time is the last time. You think there will be more. You think you have forever, but you don’t.


Magnus est plus séduisant, plus fort, plus rapide, plus intrépide et plus audacieux que Vilhelm. Toujours. Maintenant, vous vous demandez qui est donc ce fameux Magnus, hein ? C’est simple : son cousin, mais c’est aussi un peu plus compliqué que ça. Parce que plus que d’être son cousin et un être pratiquement parfait, pour peu qu’on soit fait de feu et de rugissement, chacun son truc vous me direz, Mag a toujours été ce que Vil s’imaginait être un homme, UN VRAI. Eh oui parce que les poils, les moustaches, les gourdins et les costumes trois morceaux, c’est un peu dépassé de nos jours, même pour le petit garçon qu’avait un jour été Vilhelm. Quoi que franchement, imaginez-vous Magnus avec tout ça et vous êtes bon pour un fou rire, parole de Vil ! Bref, la vision masculine par défaut du poufsouffle c’est toujours relié à ce que son cousin adoré représentait, affichait ou présumait être. Éternel petit garçon face à celui-ci, on aurait pu craindre que Vil en soit jaloux, parce que oui, c’est toujours difficile de devoir côtoyer un homme volcan, ils sont vachement impressionnant hein, mais pas Vil. Non, plutôt que de reprocher à son cousin d’être aussi vivant et fougueux, un peu comme l’écureuil qui venait le visiter tout petit, accumulant ses noisettes avec une rage comparable à celle de ce cher cousin (d’ailleurs pour info, il l’avait appelé Magouille, en honneur de ce dernier, mais n’a jamais osé le lui dire, parce qu’il cogne trop fort Mag et qu’on ne doit pas prendre de chance), il avait préféré l’admirer. Trois ans, c’est un âge plus que décent pour tomber en pâmoison devant son cousin, pour lui vouer un culte et un autel, tant pis si on y met que des chocapics, c’est l’intention qui compte et lui, il en était plein. Puis l’homme volcan avait grandi, explosant à plus d’une reprise, passant de période latente, en haut de son phare, à celle de crise, en haut de son phare aussi. Bref, l’homme de feu qu’était son cousin, ce presque frère, avait avec les années prouvé sa valeur à Vil, c’était un homme d’action, capable des meilleurs prouesses, comme des pires. Oh, ça pourrait déranger Vilhelm, mais il a une facilité déconcertante à fermer les yeux sur les défauts de son cousin, sur les filles qu’il abandonne en pleure, sur son rire moqueur alors que lui, ce serait montré plein de soutient. Magnus n’est pas un sauveur, mais Magnus est un héros, pas le plus valeureux, ni le plus moral, mais le plus fort qui soit et pour ça, son cousin continu de le regarder avec des lumières dans les yeux et un sourire plein d’admiration. Juré, c’est toi le plus fort Mag !





Pandora's Box
She was dangerous, an accident waiting to happen. And I was the one who took the fall. To this very day I still find shards of her embedded in my skin.


Majkalena est dangereuse, empoisonnée, mauvaise, vicieuse et perfide, mais elle est tellement plus que cela, sa petite cousine. Quoi donc ? Un tas de truc qui donne mal au ventre, mais pas comme des papillons hein, non, elle c’est plutôt la diarrhée, sans vouloir offenser qui que ce soit. Après, Vil tient à souligner que la diarrhée c’est naturel et que tout le monde l’a eu une fois dans sa vie, donc on relax ses poils d’aisselles papie ! Ce qu’il faut savoir, c’est que là où Magnus et Seraphina servent de frère et sœur à Vilhelm, Maja n’a jamais eu droit au rôle de « petite sœur ». Ce n’est pas qu’il ne l’aimait pas, nous parlons tout de même de Vil hein, le type qui aime tout le monde par défaut (même un écureuil), mais plutôt parce que dès la naissance de la belle enfant, les choses avaient radicalement changé sur l’île. Bon, la mère de ses cousins n’avaient jamais été un exemple d’affection, d’ailleurs Vil en a toujours eu un peu peur hein, mais elle n’avait jamais aussi distante que lorsque sa cadette avait vu le jour. Ça aurait dû être un jour de fête, mais ça avait surtout sonné la fin des jours innocents pour ceux qu’ils considéraient comme siens : sa fratrie. Majkalena était plus belle aux yeux de sa mère, plus gracieuse, plus précieuse, plus tout tien. Or, Vil avait eu beau regarder à deux fois, la comparer à Sera, qu’il adorait par-dessus tout, il n’avait pas compris en quoi elle était plus spéciale. Bon, évidemment le fait qu’elle soit legilimens la rendait « différente », mais pas nécessairement pour le mieux, pas pour lui. Vous, vous aimeriez avoir dans votre entourage quelqu’un capable d’entrer dans votre caboche, d’y prendre ce qu’il veut et d’y foutre autant de serpent qu’il le désire ? Bah voilà, vous avez tout compris, ce machin c’est bien malsain. Avec Maja les choses n’ont donc jamais été facile, ni belle, sauf quand elle était toute petite et qu’elle ne savait pas encore tapé du pied, ce qui n’a pas pris de temps hein. Princesse, boudeuse, caractérielle, Vil aurait pu passer par-dessus et il l’a fait quelques années, mais quand elle s’est attaqué à Sera tout c’est effondré. Au revoir les bons sentiments, bonjour le doute, puis c’est le dégoût qui s’est installé en lui, alors que si vous le lui demandiez, Vil vous lécherais un orteil en se marrant quoi. La colère, il sait l’excuser, mais la cruauté sur son propre sang, ça non et dans ce domaine, sa cousine possède un talent fou. Destructrice, envers les autres et presque autant vis-à-vis d’elle-même, elle l’a coincé dans un jeu auquel il est forcé de jouer, bien malgré lui. Non, Maja, je ne veux pas te frapper, arrête de me provoquer, arrête de harceler, je ne t’aime pas. Je ne t’aime pas. Tu me dégoutes Maja, Mag aurait dû te laisser tomber dans le vide, oui il aurait dû. Lui, il l’aurait fait… et pour ça, pour ses pensées, Vil culpabilise presque autant que pour les bleus qu’il abandonne sur la peau de sa cousine ou pour les mots qui lui écorchent la gorge quand il doit s'adresser à elle. Oui, je te déteste Maja et pour ça, je me déteste aussi. Tu es le cancer Ljunström, tu nous auras tous.





Delicate Moonshine
She had a strange feeling in the pit of her stomach, like when you’re swimming and you want to put your feet down on something solid, but the water’s deeper than you think and there’s nothing there.


Seraphina est la plus complexe de tous les Ljungström, à la fois fragile et ferme, douce et dur, terre à terre et rêveuse, elle est celle ayant le plus fait rêver Vil. Cousine chérie, cousine adorée, elle aurait dû être sa jumelle, pas pour la voler à Magnus, jamais même, mais parce que des deux garçons, c’est lui qui en avait le plus besoin. Parce que dès que Majkalena s’est intéressée à elle, son reflet l’a abandonné et qu’il ne lui ait plus resté que Vilhelm pour la défendre. Combien de jeu a-t-il foutu en l’air pour venir à sa rescousse ? Combien de coup fourré as-t-il du abandonné pour la consoler de ce que sa petite sœur lui faisait subir ? Bien trop, évidemment et c’est possiblement pour cette raison qu’en grandissant, Magnus est devenu de plus en plus dépendant de son phare, s’y réfugiant alors que Vil courait à travers l’île. Oh ça oui, il a beaucoup couru, c’est fait des muscles, mais ce n’est pas ce qui allait l’aider à sauver celle qu’il considérait finalement davantage comme sa jumelle que celle de Mag. D’ailleurs avant la naissance de la princesse Majkalena, il n’aurait jamais même songé à diminuer Sera à l’état de victime et de pauvre petite chose à protéger, lui qui c’était toujours fait un point d’honneur à la mettre sur le même pied d’égalité que les garçons. Après tout, autrefois c’est ensemble qu’ils avaient parcouru l’île en courant, en riant et en se mouillant les pieds, rentrant frigorifiés pour se réchauffer à trois. Puis, Seraphina avait perdu prise, elle avait cessé de courir en les éclaboussant, s’étalant tout bonnement dans l’eau, apprenant à Vil à tendre la main, à redresser, à soulever et porter, pour ne pas qu’elle finisse noyée. Elle n’a pourtant jamais été un fardeau à ses yeux, loin de là, Sera aura eu la grâce de faire de lui un remède et de lui donner une utilité, qu’il n’avait jusque-là jamais supposé exister en lui. C’est à travers son regard à elle, ses grands yeux suppliant quand il devait rentrer le soir ou son sourire quand il rejoignait leur porche tôt le matin, que Vil passa de petit garçon à homme. Peut-être pas aussi flamboyant que Magnus, ni aussi puissant, mais au moins autant valeureux et plus chevaleresque encore. Elle était la princesse prisonnière d’une famille ne voulant plus d’elle, une enfant inutile, une enfant de trop, ils l’avaient abaissé au rang de pauvre enfant, de fragile poupée et Maja l’avait abimé comme l’enfant gâtée qu’elle était, l’offrant en pâture à une créature ignoble. Heureusement, il possédait une tonne de colle, de cire, de bandelette de soie, de quoi la réparer tant bien que mal, la faire tenir le temps d’une matinée, d’une journée, mais tout était à refaire au petit matin. Tant pis, il a la patience, il a le temps, il a l’amour en lui pour le faire. Pourquoi est-ce que Mag n’a rien fait ? Vil ne sait pas, il ne comprend pas, ne comprendra probablement jamais comment il a pu. Qu’est-ce qu’à fait Majkalena à sa sœur ? Elle a enfoncé le mal en elle, un diable au visage d’enfant, un diable qui à ses yeux à lui, quand sa cousine ose lui en parler dans des chuchotements presque enfantin, revêt l’apparence de Maja. Mais Vil n’est pas Magnus, ne le sera jamais et ses efforts ont été vains, Echo a gagné, Maja l’y a aidé et lui, lui ne se le pardonnera jamais totalement. Parce que les promesses de Vilhelm n’ont jamais été vaines avant ce jour, parce que ce Vil qui est devenu Hem, pour ne pas ressembler à cette enfants détestable jouant avec les sentiments de celle qui aurait dû être une alliée, parce que le séjour de sa cousine à St-Mangouste l’a atteint terriblement. Folle, voilà comment on considère maintenant Seraphina, mais pas lui. C'est elle qui est spéciale, c'est elle qui est précieuse, son esprit divague et est hanté, mais le sien pourra toujours la protéger. Je t’aime Sera, tu es ma sœur, tu es mon cœur, je te protégerais. Je ne la laisserais plus jamais te faire du mal. Plus jamais.





Dearest Poison Ivy
Sometimes I wish I could read your mind. But then, I wonder if I could handle the truth.


Agda est la délicatesse incarnée, la douceur, la gentillesse, l’innocence et surtout, la petite sœur chérie de Vilhelm. C’est que le cœur du garçon était déjà trop grand à sa naissance, il lui avait donc semblé tout naturel qu’un jour ses parents lui fassent cadeau d’un frère ou d’une sœur. S’il avait eu le choix, il aurait probablement demandé à avoir Magnus et Seraphina, mais c’était impossible et puis il y avait eu Agda. Adorable enfant, mignonne à croquer, un instant Hem avait craint qu’elle ne soit, elle aussi, qu’un démon joufflu pourvu des plus beaux attraits, mais en grandissant, sa sœur avait prouvé sa valeur. Là où il était témoins des pires crises de sa cousine Majkalena, à l’encontre de son frère et de sa sœur, lui avait eu plus de chance. La différence entre les deux fratries ? L’amour. Là où Maja lui a toujours semblé incapable d’aimer qui que ce soit, en dehors d’elle-même, Agda a toujours eu de l’affection pour lui et lui, pour elle. De toute manière, s’il est capable de couver un écureuil (le grand retour de Magouille, eh si !), pas la peine d’oser espérer qu’il laisse sa propre sœur en paix. En fait, s’il n’a pas toujours mêlé sa petite sœur à ses jeux, c’était surtout pour la protéger, un peu comme ces mères trop protectrices, trop inquiètes, presque névrosées oui, qui ne peuvent pas laisser leur enfant courir dehors sans craindre qu’il ne tombe. Voilà ce à quoi Hem s’acharnait déjà, tout petit, laissant Agda avec la nourrice quand il allait au bord de la mer avec les jumeaux. Mais il y avait aussi les jeux communs, les cachettes qu’il lui dénichait pendant les jeux de cache-cache, son dos sur lequel il l’installait pour ne pas qu’elle trempe sa robe quand, plus âgée, elle venait à la chasse aux crabes avec eux. Oui, Vilhelm a toujours pris soin de sa petite sœur, plus que de son écureuil même (qui a du mal le vivre, car un beau jour il a cessé de venir), avec maladresse de temps à autre, mais surtout avec tendresse. Puis il l’a trouvé en train de se faire embrasser par Majkalena et la colère c’est déversé en lui, tout comme l’inquiétude. C’est qu’il c’était méfier du mauvais ennemis, ce n’est pas la mer ou les arbres qui feraient le plus de mal à Agda, mais bien le cancer qui vivait en sa famille : Maja. Depuis ce jour, si sa sœur doit voir sa cousine, il s’assure d’être présent et leur impose une règle de distance, parce qu’il refuse que son adorable poupée de petite sœur soit davantage contaminée par la folie de Maja. Le hic, c’est que plus le temps passe et moins Vilhelm est convaincu que sa sœur a échappé à la maladie, il entend des choses et même s’il est doué pour enfoncer sa tête dans le sable, il a l’impression que le vent le porte trop loin. Il reste de moins en moins de sable pour lui couvrir la tête. Ne devient pas comme elle Agda, ne me force pas à te détester toi aussi. Pas toi, je t’en supplie. Pas comme ça.





Chosen One
I didn’t fall in love with you. I walked into love with you, with my eyes wide open, choosing to take every step along the way. I do believe in fate and destiny, but I also believe we are only fated to do the things that we’d choose anyway.


Evangéline c’est une beauté brute, c’est une magnifique tempête, un tourbillon d’émotion, elle est le présent, celui que Vilhelm espère tant. On aurait pu croire qu’en étant élevé par une nourrice, ses parents étant trop occupés par leur travail, que Hem n’aurait pas eu de réel intérêt pour l’amour et ça avait été vrai une bonne période de sa vie. Puis, elle était arrivée, elle, odieusement belle, douloureusement caractérielle, forte et indépendante, loin des beautés délicates qu’on disait être ses cousines et sa sœur. Oh, lui il n’y croyait pas, mais quelque chose de plus simple encore vivait en Evan, quelque chose de terriblement beau et franc, comme cette façon qu’elle a toujours de lui dire que sa bouche est trop grande ou encore, qu’il doit la fermer. Oui m’dame ! Masochiste ? Mais non, pas du tout ! Peut-être que si elle n’avait pas été amoureuse de Jeremiah, ce brave type qui l’avait accosté elle, bien avant que lui le fasse, peut-être qu’il ne l’aurait jamais remarqué. Sauf qu’elle avait eu ce regard devant lui, ce sourire et toutes ces petites manies qui font qu’une fille amoureuse est à la fois bête et adorable, or il se trouvait qu’Evan lui paraissait surtout adorable. Même quand elle lui tournait le dos, même quand tout son être se tournait vers un autre, tout son être se déployait devant elle. On ne choisit pas qui l’on aime à ce qu’il parait, mais lui, il n’a jamais été de cet avis, pas après Majkalena et le dégoût qu’elle a fait naître en lui. On a toujours le choix, celui de laisser grandir les sentiments ou de les étouffer et de les transformer. Vilhelm l’avait donc choisit, elle, la meilleure amie de sa cousine, cette fille trop intelligente pour lui, cette fille trop honnête et toujours prête à râler ou à lui reprocher quelque chose, une fille surtout très éprise d’un autre que lui. Mais lui, ça le fait quand même sourire, ça le fait même rire et ça le réchauffe de l’intérieur de compter pour elle. Assez pour la faire râler, assez pour la faire ricaner, assez pour qu’elle en vienne à la taper en secouant la tête. Et cette tête, Merlin qu’il l’aime, il en est fou, depuis ses 14 ans, depuis qu’il a découvert qu’il avait envie d’aimer et qu’il avait envie de l’être aussi. Ce n’est pas même une question de sexe, ça ils y ont passé, par sa faute, parce que c’est un opportuniste, mais aussi parce qu’il voulait que ce soit avec elle que ça se passe. Tant pis s’ils étaient ivres, tant pis si pour elle c’était une erreur, il la ferait à nouveau, il est coupable et fier de l’être, coupable de l’aimer, coupable de ne pas vouloir oublier. Ça aurait dû s’arrêter avec leur commerce ou avec les nombreux vents qu’elle lui a fichu par la suite, mais c’est bien mal le connaitre. Hem est plus coriace qu’un insecte, plus mignon aussi qu’il affirme, et « laisser tomber » ce n’est pas trop son « truc ». Son truc c’est plutôt de coincer Evan dans les corridors de fête et de l’embrasser, de lui ficher des feux d’artifices dans le ventre et tant pis si le lendemain il culpabilise, parce qu’elle est officiellement à un autre depuis déjà 8 mois, parce qu’elle l’a rejeté alors que leur histoire aurait dû commencer. Son truc à Hem, c’est elle, aussi sec, abrupte, cruelle qu’elle puisse se montrer. Tu n’es pas qu’un fantasme Eva, un jour je vais t’épouser et tu verras que mon truc, c’est bel et bien toi. Tu ne t’en remettras pas, mais ne t’en fais pas, j’ai des réserves dans ma chambre, on a de quoi tenir un moment.





The Sheep Wolf
I wanted to tell you everything. And that hurt because some things were too scary. Some things even I didn’t understand.


Vilhelm c’est un frère, un membre de la famille, un ami, un sauveur, mais aussi un petit garçon qui a décidé de prendre tout le poids du monde sur ses épaules. Parfois tout lui tombe sur la gueule et il prend cher, parfois son égo saigne, mais il existe des pansements de toutes les tailles et Hem se contente bien souvent d’un baiser magique. Après, ce n’est pas dit qu’il ne va pas choisir le pire endroit pour le recevoir hein ! La douleur ne l’inquiète donc jamais vraiment, pas la sienne du moins, celle du monde autour de lui c’est une autre chose cela dit. Très protecteur envers sa famille et ses amis, il tient une liste des gens qui lui ont précieux et s’acharne à les protéger, même si ça les rend dingue. Qui a dit que l’amour était facile ou agréable hein ? Non non, Hem tente de se limiter, mais parfois son amour se manifeste a grand coup d’épaule dans le ventre, pour sauver un proche d’une probable chute. C’est tellement mieux de tomber ensemble, mais comptez sur lui pour se retrouver en dessous (en fait il aime être dessous muhahaha) et encaisser l’impact. Boulet à ses heures, il ne colle pas tellement au reste de sa famille, il n’a pas la bonne tête pour s’y trouver, il sourit trop, il n’est pas assez enragé, trop gentil, trop poufsouffle. D’ailleurs, ça, ça a fait toute une histoire dans la famille, parce qu’il est le premier fils Ljungström à s’y retrouver, il faut croire qu’il tenait ça de sa maman, tant pis pour tous les autres qui le prennent mal, lui il assume. Pas aussi imposant que son cousin, pas aussi complexe que sa cousine ainée, ni aussi tordu que sa plus jeune cousine, surement pas aussi bien élevé que sa petite sœur, Vilhelm c’est un peu le mouton noir de la famille. Pourtant il s’y fond, il s’y sent relativement bien, il y a développé un syndrome de superman : il veut sauver tout le monde. Alors il défend Magnus, peu importe ses frasques, peu importe qu’il le cogne, peu importe qu’il lui serve de défouloir. Ou encore, il tient la main à Seraphina à travers Poudlard, frissonne d’horreur en entendant parler d’echo, l’entité la hantant et la raccompagne toujours jusqu’à la porte de sa salle commune le soir. Il rôde souvent autour d’Agda, s’assurant que personne n’embête sa sœur et la questionnant sur ce dont elle a besoin, des services qu’il peut lui rendre et lui offrant même des dragées aux fruits, leur préféré. Et quand on ne le voit pas, c’est avec Majkalena qu’il se trouve, lui donnant sa leçon, serrant sa gorge à deux mains, sa voix haché lui répétant de lui foutre la paix. Et il culpabilise, pour ça Hem est terriblement doué, il culpabilise pour votre chat mort, parce qu’il n’a pas pu vous aider à réviser pour le test dont vous ne lui aviez même pas parlé, parce qu’il n’arrive pas à aimer Maja, parce qu’elle fait sortir une partie sombre de lui-même, parce qu’il n’a pas pu sauver Sera de St-Mangouste, parce qu’il aime embrasser Evangéline alors qu’elle est avec Jeremiah, l’un de ses potes.

Il est aussi bien connu pour son rôle au sein de Poudlard pour vendre divers articles, légalement ou pas. Il suffit de tendre l’oreille et sa voix forte roule jusqu’à votre oreille, légèrement haché par un accent qui se veut plus sympathique que séduisant, dans son rire particulier. Souvent fourré avec Gus, Evangéline et Aaren, il se marre en permanence, mêle les gens à ses histoires, les touchent. C’est un tactile, même quand il vend, même quand il est dans la lune, il a besoin de toucher les autres. Après, si vous voulez l’accuser de harcèlement, faites-vous plaisir, mais laissez-le au moins vous mettre la main aux fesses, que ça en vaille la peine. Et là où les trois autres pourraient bien vous entourlouper de quelques cents, Hem n’osera jamais, au contraire, si vous êtes assez mignonnes et battez des cils assez fort, il serait bien capable de vous faire un rabais. Alors il ne faut pas non plus être étonné de le découvrir en train de se faire frapper l’arrière du crâne par Evan ou de voir Gus se foutre de lui, alors qu’Aaren secoue la tête. C’est plus fort que lui, rendre service et aider, c’est une seconde nature chez lui ! C’est un gros nounours et un rien suffit à le convaincre d’aider son prochain, peu importe de qui il s’agit. Enfin, la seule personne qui puisse le laisser froid appartient à sa propre famille et s’il ne la considère pas comme une ennemie, il est étonnement froid avec Majkalena, lui qui est normalement si chaleureux, si envahissant, voire franchement gavant. Ses raisons ne regardent que lui, tout le monde le sait, mais sa façon de le dire à quelque chose de presque inquiétant. Tant pis, une dragée et c’est oublier, parce que ça, c’est une de ses faiblesses : il ne résiste pas aux bonbons et ses parents, faute de se montrer plus disponible pour lui et sa sœur, ont tendance à lui en envoyer une tonne. Sinon, le petit quatuor commercial qu’il tient avec les autres, lui permet de se gaver de sucrerie sans aucun effort, sauf les claques distribuées par Evan, mais ça vaut le coup, parole de Ljungström ! Alors, vendu ? Allons, laissez donc Hem vous convaincre qu’il fait bon de l’aimer, qu’il est agréable de le laisser vous serrer dans ses bras le matin, vous ne le regretterez pas. L’essayer, c’est l’adopter ! Oubliez son humour pourris, sa maladresse chroniques en relation amoureuse et venez faire un tour sur ses genoux, pour peu que Sera ne s’y trouve pas déjà, il fera de son mieux pour ne pas vous décevoir.




full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Vilhelm [DP]   Lun 22 Sep - 22:02


DOSSIER DU MINISTÈRE DE
Vilhelm Hemming Ljungström



NOM : Ljungström, ou le nom que personne ne sait prononcer, sauf ceux le portant. Bienvenu chez les Suédois, oh et pas la peine de chercher à le dire correctement, sinon il pourrait bien se foutre de vous tout le long. Après, il ne faut pas le confondre avec son cousin Magnus, si la famille de Hem vit confortablement, ils n'ont pas les mêmes démesures que ces derniers. Le futur roi et maître de l'île de Valön, ce n'est pas Vilhelm, mais bien Magnus. PRÉNOMS : Vilhelm Hemming, deux prénoms Suédois, pour faire honneur à sa famille et parce que faute d'être le grand héritier, son père voulait au moins que son fils ait de la gueule. Du reste, Vilhelm signifie « désir de protéger », un espèce de souhait muet que ses parents formulaient en le nommant ainsi. Quant à Hemming, c'est le nom que l'on donnait autrefois, aux gens de son peuple capable de changer d'apparence. C'est un peu troublant, il est le premier à le reconnaitre, mais hey, sa mère a toujours été un peu excentrique. AGE : 19 ans. ANNÉE : Sixième année, encore un peu plus près de la fin. STATUT : Célibataire malgré lui, actuellement du moins, mais raide dingue d'Évangéline depuis déjà cinq années. PURETÉ DU SANG : Mêlé, oublions le sang pur, l'avenir appartient aux familles possédant du sang neuf, du renouveau. De ce fait, Hem encourage vivement les jeunes femmes né-moldus à venir à lui. MAISON : Poufsouffle, parce qu'ils sont marrants, chaleureux, serviables, loyales, bref ce sont des gentils et Hem, il aime les gentils. En fait, personne d'autres que les jaunes ne pourraient supporter sa joie de vivre, ses chansons dès l'aurore (accompagnés de pas de danse et de déhanché terriblement sexy, si si) ou sa façon de tripoter tout le monde. Bref, pas le choix, c'est un poufsouffle et pas parce qu'il est con, parce que ouais il l'est quand même un peu, mais parce que Hem c'est vraiment un type bien. S'il peut se rendre utile, rendre service, vous faire sourire, il le fera. Il adore prendre soin des autres et même quand il cogne, ce qui arrive plus souvent qu'il ne le voudrait, il le fait à regret. Avec une espèce de grimace stupide, comme s'il avait mordu un citron tout en portant un sous-vêtement trop étroit, très viril tout ça ! Donc oui, c'est un jaune et noir ! AUCUN doute. PARTICULARITÉ : Sa joie de vivre ? Son sourire ravageur ? Ses talents à créer des farces et attrape ? AH NON, c'est sa facilité à se rappeler laquelle des dragées est votre préféré ? Ah bah non, en fait Hem, il est tout con. Il a rien. (Sauf tout ce que je viens de dire, mesdames, il vous attend en grand nombre !) AVATAR : Alexander Koch aka le psychopathe de Under the dome, que je vais vous faire aimer. RWAR !


✎ Caractère du personnage : Sympathique, Serviable, Attentionné, Drôle, Chaleureux, Boulet, Tactile, Maladroit, Honnête, Idiot, Généreux, Protecteur, Amicale, Impitoyable, Bavard, Acharné, Confiant, Joyeux, Agaçant, Taquin, Gamin, Éternellement coupable de tout

→ avec les inconnus : Alors déjà, Hemming aime les gens par défauts, donc il n'hésite pas à sourire à tout le monde, à les toucher en parlant, à rire, à les inviter à se joindre à lui même. Il est très bavard aussi, il se fait rapidement des amis et en fait, il suffit que vous lui ayez souris pour qu'il vous considère comme un ami en devenir. Il est sympathique avec tout le monde, prêt à partager son repas avec vous, à vous voler des frites aussi, mais aussi à vous tendre la main et à sauver des vies, il vous donnera même un rein s'il le faut !

→ avec ses amis : Il n'existe pas plus fidèle, dévoué et chiant que lui ! Parce qu'il les colle, parce qu'il s'immisce dans tout ce qu'ils font, qu'il essai de les sauver, de les aider, même s'ils n'en ont pas besoin ou envie. Hem c'est une grosse sangsue qui vous colle au cul et il aime ça ! Il aime peloter ses amis, les prendre contre lui, il embrasse leur jour, garçon ou fille, constamment, il rit fort, se jette dans le dos des garçons, soulèvent les filles dans ses bras. C'est un gros nounours, il écoute les secrets, donnent des conseils, passe une nuit blanche à étudier avec vous, vous tient la main quand vous devez aller a l'infirmerie, bref c'est un brave type. Après il faut quand même que vous supportiez ses rires, qui vous pètent les tympans, ses blagues pourries, son accent qui massacrent parfois les mots, surtout qu'il parle vite et puis son syndrome de superman. Il est collant, il est envahissant, il a du mal à laisser ses amis évoluer sans lui, parce qu'il veut TROP bien faire.

→ avec ses ennemis : Il a très peu d'ennemi, en fait, s'il en a, il ne le sait pas. Vilhelm aime pas mal tout le monde, sauf peut-être sa cousine Majkalena, qui le dégoûte pour des raisons qui ne le regarde que lui. Sinon, il essai de rester positif, de donner des chances aux autres. Mais oui, il supporte mal les gens qui font le mal pour le plaisir, il ne comprend pas la cruauté ou le sadisme, de ce fait il a normalement plus de difficulté avec les serpentards. Cela dit, il n'en fait pas une généralité, puisqu'il s'y trouve des gens qu'il adore !
________________

✎ La valeur du sang : La « pureté » du sang n'a pas tellement d'importance à ses yeux. Déjà, il faut garder en tête que plus le sang d'un sorcier est pur, plus il a donc été mis en contact avec d'autres sorciers et DONC plus le risque est grand que deux familles très proches aient procréer encore et encore. Hemming est peut-être con, mais il n'est pas pour autant un cancre a l'école ou un idiot fini, il sait ce que la consanguinité a pour effet : des tares importantes dans les gènes, des soucis mentaux, des malformations. Pour lui, c'est ce que la pureté du sang représente : une tare commise par les plus anciens plus grands du monde sorcier. Si les moldus ne le font plus, ce n'est pas sans raison, il serait vachement temps que le monde sorcier se mette à la page aussi ! Donc, oui, c'est un fier supporteur des né-moldus, il est pour un renouveau, pour du sang neuf et il le dit même depuis tout petit, comme son père, il veut épouser une née-moldue. Évangéline n'a qu'à bien se tenir. Après, est-ce qu'il considère les sangs purs comme des monstres ? Pas nécessairement, mais ceux qui clament haut et fort que les nés moldus n'ont pas leur place à Poudlard lui prouvent que oui, il y a déjà des tares, les sorciers de familles purs peuvent vraiment être attardés. Alors il a pitié.
Histoire du personnage : Vilhelm a toujours vécu en Suède, sur l'île de Valön, qui appartient à son oncle. Son père a fait profession dans le droit, il est aujourd'hui juge, et sa mère est médecin à St-Mangouste, tous deux ont donc toujours été relativement occupés. C'est donc sa nourrice qui a pour ainsi dire élevé Vilhelm et par la suite, sa petite soeur, de trois ans sa cadette, Agda. Du reste, il a grandi en jouant avec ses cousins jumeaux : Magnus et Seraphina, qu'ils considèrent comme ses propres frères et soeurs. Il a assisté à la plupart des injustices dont les deux ont d’ailleurs été victimes, de ce fait il n’a jamais créé de lien privilégié avec leur cadette Majkalena, avec qui sa relation a toujours été tendue. Protégeant alors sa petite sœur, ainsi que Sera, des jeux cruels de Maja, il a développé le syndrome de superman, tentant de sauver tout le monde de tout, sans bien sûr y arriver. Bien que ses parents soient toujours absents, leur amour fut toujours partagé équitablement entre leurs deux enfants et de ce fait, Hemming fut toujours un « bon fils ». Faisant de son mieux pour être la fierté de ses parents, il prit soin d’Agda et leur voua un respect sans limite, apprenant à ne pas convoiter ce que son cousin possédait et posséderait un jour, mais plutôt à l’admirer en toute sincérité. Il a toujours su qu’il irait à Poudlard et attendit patiemment sa lettre, pour s’y rendre avec les jumeaux. Là, il rencontra Évangéline et Jeremiah, deux serdaigles, la première parce qu’elle allait devenir la meilleure amie de Seraphina, sa cousine chérie et le second parce qu’il allait devenir un bien amical rival. Au fil des années, sa relation avec Evan évolua, à 16 ans il perdit sa virginité avec elle, un peu ivre et très amoureux, pour ensuite être rejeté par celle-ci, bien trop amoureuse de Jeh. Il accepta sa défaite, mais pas sans la tourmenter tendrement, tentant de la faire changer d’avis. Puis il y eut Sera, qui perdit doucement l’esprit à cause Maja et qui passa un été entier à St-Mangouste, le pire été de la vie d’Hemming. Il passa tout son temps à faire la navette entre l’île et l’hôpital, visitant sa cousine pour peu qu’elle en soit capable, la cajolant et la rassurant quand son démon intérieur ne prenait pas le dessus. Puis l’école repris, sa rage pour Maja fut plus grande, les sévices corporels qu’elle vint lui demander plus violents, il trouva pourtant le temps de tenter les épreuves de quidditch, pour passer du temps avec Magnus et de se joindre au commencer lancé par Gus et Evan, ainsi qu’Aaren. Tout est bon pour le tenir occupé, pour l’empêcher de trop réfléchir.


Évolution et liens importants.


Magnus Ljungström : Il est comme son frère et a été élevé avec lui, un jour il sera son supérieur, le roi de l'île et ça ne le dérange pas. Au contraire, Hem l'admire terriblement, enfin depuis que sa jumelle c'est retrouvé à l'asile par la faute de Maja, il se questionne sur le rôle de Mag. Il a pourtant tenter les sélections de quidditch pour s'en rapprocher, pour passer plus de temps avec lui, pour l'aider à reprendre sa place peut-être même.
Seraphina E. Ljungström : C'est à ses yeux, sa soeur jumelle, celle qui le comprend le plus dans toute la famille Ljungström, mais aussi celle qu'il souhaite le plus sauver. Son internement à St-Mangouste l'a profondément blessé, il s'inquiète encore de ne pas avoir été suffisamment présent pour elle. Depuis, il veille doublement sur elle, l'encourage à se confier à lui et à lui parler d'Echo, l'entité vivant en elle. Il est dans le même groupe d'ami qu'elle et s'assure que rien ne puise lui faire du mal, surtout pas Maja.
Majkalena Ljungström : Elle est probablement la seule personne en ce monde qu'il n'arrive pas à aimer, car il ne voit pas de « bien » en elle. Il la compare souvent à un cancer, à une maladie et se montre dur avec elle, il perd toute sa chaleur dès que sa cousine l'approche. Il est violent avec elle, il la « corrige », ce qui le rend encore plus mal, plus coupable. Coupable de le faire aussi fort, aussi souvent, mais surtout d'y prendre goût, parce que frapper Maja c'est presque devenu un plaisir. Elle sait comment faire émerger la partie sombre en lui, il déteste ça, il la déteste tout autant et tente donc de l'éviter.
Agda Ljungström : Sa véritable petite soeur, une petite fille encore à ses yeux, innocente et encore pure. Il la protège autant que possible, tente de l'éloigner de Maja aussi, même s'il se doute qu'il est trop tard et que sa souillure c'est déjà infiltré en elle. Il ne veut pas croire les rumeurs courant à son sujet et la défend mordicus, mais il se doute de plus en plus que les choses ne vont pas bien et qu'Agda change. Pas pour le mieux, malheureusement.
Evangeline E. Atkins : C'est elle qui a volé son coeur il y a déjà 5 ans de ça, elle qui le fait sourire plus niaisement, qui le force à l'accrocher dans les soirées et à l'embrasser. Elle a beau avoir donné son coeur à Jeh, lui il n'a aucune envie de détacher le sien d'elle. Il la veut, pas pour la possédé, mais pour avoir le droit de l'aimer. Sinon, ils ont un commerce en quatuor, une idée qu'il a eut pour se rapprocher d'elle, pour rester près d'elle. Elle est son air et son eau, il n'arrive pas à se lasser d'elle, même si ça le rend fou et que ça l'épuise.
Jeremiah Adams : Ils ont été meilleur ami à une époque, enfin jamais autant qu'avec Mag, mais la famille surpasse tout hein, mais ils ne le sont plus vraiment depuis déjà deux ans. Probablement parce que Hem à couché avec Evan et qu'il n'a pas osé le dire à Jeh, préférant s'éloigner un peu de lui. Ils sont pourtant bons amis, s'entendent bien, rient souvent ensemble et surtout, Jeh sait qu'autrefois Hem aimait Evan. Ils n'en ont plus parlé depuis que Jeh lui a raflé Evan, tant pis. C'est une autre raison de leur distance respectueuse.
Gus Scamander : Un pote, un vrai, sans prise de tête, sans doute ou vieille rancœur. Tout est simple entre eux, quand ils sont ensemble ils se marrent, point. Leur amitié a débuté à cause du petit commerce qu'il tenait avec Evan et auquel Hem c'est joint, goûtant l'une de leur potion. Ils ont chacun du respect pour l'autre, Hem respecte l'intelligence de Gus, Gus l'audace d'Hem. C'est simple et ça marche, quand ils sont ensemble, préparez-vous à entendre une tonne de connerie et à assister à un mauvais plan.
Aaren Greengrass : Une très bonne pote, avec qui il a étonnement beaucoup en commun depuis qu'elle a été jumelé, elle aussi, au commerce des serdaigles. Déjà, elle lui fait penser à Evan, donc il l'adore, mais en plus, elle est dans le même état que lui avec Evan, mais elle, avec Gus. Ils se soutiennent donc mutuellement à travers leurs sentiments malmenés, se font parfois des plans pour s'entre-aider et puis il joue le doudou avec elle. Il s'amuse beaucoup à ses dépends aussi, aimant tenter de rendre Evan et Gus jaloux.




full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vilhelm [DP]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vilhelm [DP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-