AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Isa Nakano [Exit # 013]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Isa Nakano [Exit # 013]   Sam 1 Aoû - 17:31


» NOM ~ Nakano
» PRÈNOM ~ Isa
» ÂGE ~ 16 ans

» DATE DE NAISSANCE ~ 15 juin 1991
» SEXUALITÉ ~ Homosexuelle
» GROUPE SANGUIN ~ AB -

» PSYCHOLOGIE
Sérieuse, réfléchie et tellement plus mature que la plupart des filles de son âge, Isa à cette particularité d'étonnée les autres par sa sagesse et son calme permanent. Ne pressant jamais les choses, se faisant toute petite en tout temps, elle est de ses personnes que l'on qualifie de transparente. Incapable de déranger selon les autres, c'est une confidente exceptionnelle. Ne répétant jamais quoi que ce sois de ce qui lui est dit, on la dit aussi muette pour les secret, qu'un mort peut l'être, si ce n'est pour vous prouver à quel point elle sait donner confiance aux autres. Chaleureuse, souriante et toujours tellement gentille, la plupart des gens sont attirés par elle et n'hésite jamais bien longtemps à l'approcher. Malheureusement, elle est aussi de ses personnes que l'on oublie vite puisqu'ils ne sont utiles qu'en cas de besoin, de problème. N'ayant pas un fort caractère, ni un tempérament bien à elle, on la qualifie davantage comme douceur et silence. Mais n'allez pas croire qu'elle ne sait pas parler, donnant probablement les meilleurs conseil aux sujets des petits bobo ou connaissant les meilleurs crème pour avoir un teint de pêche en tout temps, Isa sait se faire généreuse de son savoir et de son temps.

Pas particulièrement bavarde sur sa vie personnelle, par exemple, elle reste un peu mystérieuse aux yeux de tous. De toute façon, jamais personne n'a tenté de savoir quoi que ce sois de plus sur elle. C'est probablement pour cette raison d'ailleurs, que la plupart des élèves la crois négligé et fort peu intéressé de sa propre personne. On lui donne même l'allure d'une jeune fille modèle qui n'a pas d'attache matériel ou d'attente superficielle. Si le tout n'est pas complètement faux, la jeune fille n'avouera jamais que le tout n'est pas que volontaire mais aussi forcé par sa chère mère. Pas particulièrement honteuse quant à son statut que peu de gens connaissent en dessous de tous les autres élèves, elle ne voit pas de mal à être plus pauvre que les autres mais le cachent bien suite aux conseils judicieux du seul qui ai révéler être son véritable ami, Noah. Tirant une certaine fierté, toute autant qu'une grande maturité du travail accomplis auprès de son père, médecin, la jeune fille ne peut que se voir comblé d'autant de bonheur. Car en effet, très proche de son père, qu'elle prend comme un grand homme et un modèle de bonté et de générosité, Isa ne se lassera jamais de l'aider en ses temps pauvre où leur fortune familial s'envole sous des hordes de bijoux destiné à sa tendre mère.

Affectueuse avec les quelques personnes osant lui donner de l'amour et de l'attention, on s'étonne de ne pas la voir s'attacher plus rapidement aux autres. La jeune femme, sans être très populaire, est toutefois connue par la plupart des élèves de l'école mais n'y tire toutefois pas vraiment de fierté ou de bonheur. Ne connaissant que de vue certain élève, s'avérant n'être qu'une connaissance aux yeux de tous, elle ne connaît véritablement que Prune et Noah, qu'elle affectionne telle une petite fille devant sa soeur et son frère aîné. Délaissé par sa mère très jeune, celle-ci ne voyant en elle qu'une petite fille bien trop banale pour prendre du temps avec elle, n'ayant pas hérité de sa beauté ahurissante, c'est vers son cher père que la petite se tourna. Celui-ci lui offrant une place de choix dans sa vie, lui laissant apeine deviner sa triste deuxième place en arrière de sa chère épouse, ne la laissa pourtant jamais tombé. C'est probablement l'absence de sa mère à ses côtés qui a fait de cette jeune fille un petit garçon adorablement manqué. La coquetterie lui étant étrangère, ne la connaissant que sous l'apparence fantomatique de sa mère ou encore, plus éblouissante sur Prune, qu'elle trouve irrésistible sans toutefois l'envier, ne l'a jamais attiré.

Simpliste, adorable et parfois très gamine lorsqu'elle se sent en confiance, bref seulement auprès de ses deux amis, Isa sait se faire charmante et attachante. Sociale en tout temps, elle est probablement la plus accessible du groupe mais aussi la plus jeune et la plus fragile. Ce sont surtout ses mains habiles ou encore les petits pots d'onguent qu'elle traînent avec elle dans son sac à dos qui en font quelqu'un de si pratique et prévoyant. Mais vous êtes probablement sur le point de vous demander quels sont ses défauts, elle si gentille, la pauvre petite Isa si utile mais tellement transparente. Sa gêne quant à dévoilé ses véritables désirs, qu'elle préfère garder pour elle, afin de ne pas déranger, en font quelqu'un de plus renfermé et de factice aux yeux de certain. Ne faisant pas attention à ses propres besoin, la jeune femme aura aussi tendance à se laisser de côté en permanence, répétant chaque fois qu'il ne s'agit que de caprice qu'elle tente de s'imposer elle-même, bref totalement inutile. Mais par dessus tout ça, ses sourires faux, son attitude parfaitement orchestrer, il y a cette rage, cette peine qui font rage en elle et qui la rende instable en moment de crise. Capable de sombrer dans la folie après plusieurs frustration accumulé, elle tentera par tous les moyens de le dissimulé mais son comportement, ses gestes vous le laisseront deviné. Perdant alors toute patience, parfois même son sérieux, vous ne saurez la reconnaître.

Son plus grand défaut est sans aucun doute à ses yeux, son homosexualité. Pas qu'elle soit incapable de s'accepter, parce qu'elle ne rejette pas ce côté d'elle-même, ayant compris depuis toute petite qu'elle aimait les siennes, elle n'en fera jamais toute une histoire. C'est plutôt le regard de la société qui l'inca pare et qui la laisse muette à ce sujet, pétrifiée devant les rarissimes avances de garçon et les encore plus rare regard brûlant de quelques camarades de classe féminine. Il y a aussi ce statut sale et tellement honteux qu'une personne homosexuelle donne à sa famille et qu'elle veut à tout prix évité à son père. Aussi je vous laisses deviné que jamais elle n'oser l'avouer ouvertement, connaissant déjà l'issue de tout ceci. Elle préféra donc se confier auprès de Noah, étant le seul être à connaître sa véritable envie charnelle.

» PHYSIQUE
Des yeux trop grand, une bouche trop petite et un nez bien trop fin, vous aurez du mal à la trouver réellement belle. N'entrant dans une aucune catégorie de beauté classique ou exotique, la petite demoiselle qu'elle est, est d'une banalité qu'on se lasse rapidement de regarder. En fait, sa banalité en fait quelqu'un de plutôt transparent et certaines personnes la verront même comme un individu laid et sans aucune beauté quelconque. Pourtant, même la dite jeune femme ne pourra se défendre décemment, devant autant de vérité, sachant pertinament que la qualité de son physique laisse à désirer. N'ayant en aucun cas hérité de la beauté légendaire de sa mère, elle n'a retenue que les gênes de son père, un homme bien banale sans aucune espèce de charme physique. Petite, ça elle l'est la pauvre petite Isa. Mesurant apeine cinq pied et d'une minceur presque effrayante, le meilleur mot pour la décrire serait probablement 'chétive'. La fragilité qui émane de tout son corps semble presque palpable et toute personne se respectant n'oserait jamais poser une main sur elle, ayant cette impression omniprésente qu'au moindre effleurement la petite fille pourrait bien se briser en milles morceaux. Cette impression se confirme aussi à chacun de ses pas, trop léger, trop incertain, comme si elle-même semblait craindre de ne tomber. C'est aussi l'une des choses qui la rendent si spéciale, cette caractéristique contrastant avec son tempérament, qui semble tellement stable.

Peut-être aurait-elle pu être d'une beauté ordinaire si seulement elle avait laissé ses fin cheveux poussé, sa mère ne le lui pardonnera sans doute jamais. Pourquoi porter des cheveux aussi court, n'est-elle pas une jeune fille? Bien entendue mais Isa n'a jamais aimé brosser sa longue crinière d'antan. D'un roux pâle, semblant pourtant prendre feu sous la lumière du jour, ce statut de rouquine aurait pourtant du la convaincre de les laisser pousser. Les railleries concernant cette couleur était du passé et sa couleur se faisait chatoyante, pourtant, elle les fit coupé. Les laissant pratiquement toujours flotté librement sur ses petites épaules de gamine, ils sont loin de lui conféré un charme et elle ne le regrette qu'a moitié. De fin sourcil, qu'elle n'a encore jamais touché, semble pourtant porter une marque de noblesse, qui jure avec ses cheveux décoiffé et son allure négligé. Ses yeux sont bien trop grand, caractéristique pourtant merveilleuse chez sa mère. Semblant vouloir manger son visage en entier, comme le lui disait si souvent sa génitrice, la jeune fille à la mauvaise habitude de les forcer un peu trop et ce, en permanence. D'un brun tirant sur le rouge, un peu comme la si jolie couleur de ses cheveux, ils sont chaleureux et d'une douceur enfantine. Mais ne vous laissez pas berner par une première rencontre avec ses deux jolies prunelles brûlante, c'est une grande maturité et un calme digne d'un grand sage qui s'y cache et ça, tous les élèves le savent.

Trop fin, trop petit, trop pointue, son nez est dénué de toute féminité, de toute beauté. Si ses yeux semblent vouloir manger son visage rond, son nez semble aspirer depuis l'intérieur, prisonnier de cette chaire douce et claire. D'ailleurs, toute sa famille n'aura jamais aucune idée d'où ce vilain petit nez pourrait bien venir. Pas de lèvres pulpeuses pour Isa, la pauvre petite Isa qui doit se contenter de tellement peu physiquement. Une petite bouche, qui semble surprise en permanence avec cette forme ronde a toutefois un certain charme. Ses lèvres rosées, la petitesse de sa bouche, en font presque la réplique parfaite des bouches de poupée, celle qu'elle adorait tant petite. Son visage, que l'ont trouve plus rond qu'ovale, lui donne cette air de petite fille joufflue. Mais si le tout semble un peu ridicule sur certain, chez Isa ce petit défaut, que sa mère considère comme une véritable entorse à la beauté de leur famille, prend des proportions bien différentes. Ce qui semble idiot ou encore comme un défaut chez une autre, lui va à ravir, lui conférant cet air adorable et qui apaise l'impression de fragilité angoissante l'entourant.

Un cou bien trop fin, dont la fine peau est pratiquement fusionné à ses os, laisse ce qui aurait pu devenir un cou gracile, prendre des airs de douleur, d'anormalité. Maigre, elle l'est beaucoup trop et vous aurez beau la regarder encore et encore, jamais cette idée d'anormalité ne vous quittera. Ses épaules sont d'une fragilité effrayante et c'est en partie pour cela que vous ne les verrez pratiquement jamais. Tombant piteusement sur des bras qui ne se font ni fin, ni gracieux ou encore ferme mais plutôt maigrichon, ils n'ont rien de bien jolie. De fines mains termine pourtant ses membres ingrats, laissant rapidement deviné la dextérité de celles-ci ainsi que leur efficacité tant qu'a agir rapidement et avec précision. Sa poitrine? Inexistante. Pauvre, pauvre Isa, n'ayant pratiquement rien pour la rendre jolie sur son petit corps ingrat. L'oestrogène semblant se faire rare dans son petit corps aux allures enfantin, sa poitrine ne c'est jamais vraiment développé et n'a laissé que désolation sur son passage, un torse pratiquement totalement plat. Plus bas, un ventre dont le haut laisse découvrir aisément ses côtes au moindre mouvement, se fait pourtant plat tout en descendant doucement, de cette couleur crème dont est enduit sa peau en entier. Un nombril parfait sait pourtant se faire coquet et même plaisant à regarder et taquiner, si seulement vous pouviez le voir. Des hanches droites, dont la courbe se fait timide tombe tout simplement sur des fesses que l'on devine ronde mais minuscule.

Si les jambes sont importantes chez une jeune femme, Isa n'a eu d'autre choix que de délaissé cette obligation, les siennes ne savant pas se faire gracieuse. Maigrichonne, ressemblant à ses bras sur ce point, on les croirait aussi fragile que celle d'un faon. Toute droite, lisse et d'une délicatesse qui ne se veut toutefois pas plaisante, elles laissent rapidement place à deux petits pieds aux orteils rond et minuscule. Sa peau, d'un crème qui se veut plus orangé que rosé, comme le veut les critères de beauté, dégage de sa petite personne une impression de chaleur perpétuelle, d'ensoleillement intérieur qui ne lui est pas tout à fait faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Isa Nakano [Exit # 013]   Sam 1 Aoû - 17:31


» CONTEXTUALITÉ
Une si grande déception, voilà ce qu'elle fut aux yeux de ce qui aurait du être sa tendre mère. Non seulement le poupon qu'on lui avait glisser dans les bras était maigrichon mais il était aussi d'une laideur presque écoeurante à ses yeux de grande dame. Ayant toujours recherché rien de moins que la perfection, elle ne pouvait tout simplement pas concevoir qu'elle était la mère de cette chose. Le père fut donc appelé, un gentil et richissime docteur, totalement épris de sa peste de femme. Soulevant le corps de sa fille comme il se doit, comme le plus précieux des joyaux, il fut claire que l'enfant lui ressemblerait. C'est ainsi que l'entrée en scène de la petite Isa commença, par le rejet d'une mère, l'acceptation d'un père et le commencement d'une famille qui n'en serait jamais vraiment une.

Repousser dès son jeune âge par sa mère, celle-ci la trouvant ennuyante et tellement peu coquette, Isa ne comprit pas immédiatement. Calme, réservé mais tellement douce, elle faisait toutefois office de petite fille parfaite aux yeux de tous. D'accord, la petite fille n'était pas d'une grande beauté mais avec une mère aussi sublime, était-il vraiment possible de faire mieux? Bien sûr que non. Restant auprès de son père puisque une nounou était de trop dans la famille, sa mère semblant trouver mille et un motif pour se plaindre et tous les renvoyés d'où elles venaient, il fut entendue que la petite Isa resterait sagement dans le cabinet de son père, sans dire un mot. Pourtant, ce ne fut pas ainsi que ses premières années se déroulèrent, le gentil papa qu'elle avait hérité préférant faire son éducation, quoique très rapide me direz-vous, de la médecine. Aimée des patients, adoré du personnel, Isa n'eut jamais à se plaindre d'une quelconque carence en amour.

Vieillissant doucement, se faisant plus sociale, son père tenta une démarche auprès de sa mère. Les deux filles réunis, la mère tenta de connaître un peu ce vilain petit canard qu'elle avait eu en gage de fille. Le tout ne fut pas vraiment couronné de succès mais du moins, la mère portait dorénavant de petites attention à sa progéniture. Un bonjour par ci, un petit sourire, quelques minutes à lui brosser tendrement les cheveux, que de petits moments vite passer mais qu'Isa ne se lassait pas de vivre. Les recherchant de plus en plus, voyant en sa mère une déesse inaccessible, il fut rapidement claire que la petite devenait tout autant oppressive que son père envers la grande dame. Mais si l'époux était encouragé dans ses démarches affectueuses, ses marques d'affection et surtout, tout l'argent dépenser pour le confort et les petits plaisirs de la si jolie dame, les tentatives de la petite fille se retrouvait bien vaine. Jamais elle n'eut la chance de gagner l'affection de celle qui l'avait porter comme un lourd fardeau pendant ses quelques mois, tout ça parce que sa beauté ne semblait pas vouloir éclore.

Son enfance sembla bien pénible et étrange pour la petite Isa. Non seulement ne s'intéressait-elle pas aux même jeux que ses camarades de classe mais elle n'avait pas envie de tenir la main de ses petits amis masculins, préférant de loin tenir la main d'Alessia, son tout premier amour. Elles avaient le même âge, les mêmes envie de jeux, les même angoisse et vint le tout premier bisous échangé. Choquant pour sa copine, qui apprit que d'embrasser une autre petite fille était mal, Isa ne voulut jamais le croire. C'est là que tout se termina entres les fillettes d'apeine sept années. Recherchant à se faire des amis, Isa ne devint jamais vraiment très populaire mais réussis tout de même à être connue de tous et toutes. Ce statut de simple connaissance globale aux autres enfant fit toujours honte à sa mère mais la petite ne voulu jamais d'autre camarade de jeu que son père, qui savait tellement y faire avec elle.

Mais voilà, apprenant combien la société voyait les rapports entres personnes du même sexe hideuse, Isa n'affirma jamais ses envies auprès de son père. Lui-même ayant sa part de problème à régler. Totalement accrocs à tendre moitié, la petite le vit se détruire et fracasser leur confort à tous deux dans cette lutte acharné pour garder l'intérêt d'une femme trop difficile, trop capricieuse. Grandissant en ne soufflant pas un mot sur le sujet, Isa fut bientôt forcé d'aider son père dans ses consultation et même, de jouer les infirmières en herbe afin d'alléger le poids de son travail. La fortune s'était dilapidé et sa mère, toujours aussi assoiffée de luxe, de bijoux, d'argent tout simplement, commandait toujours son pauvre père. Laissant ses liens sociaux se faner lentement, elle s'attacha tout naturellement à son petit cousin paternel, Iso. Lui vouant une affection toute particulière, réalisant que lui aussi, dans la pauvreté que tombait leur famille, se retrouvait dans une instabilité effrayante. Se faisant plus solide pour lui, tentant de le protégé, elle en vint à le voir davantage comme un frère que comme un simple cousin.

Puis, les choses semblèrent se calmer et bientôt, ses tâches au cabinet s'allègèrent, la vie familial d'Iso se stabilisa et tout devint tellement monotone. C'est ce moment là qu'ils choisirent pour entrer dans sa vie. Il fut le premier, accueillant et ouvert d'esprit, il la prit tout simplement sous son aile, comprenant son besoin de protection, elle qui se sentait tellement délaissé par moment. Noah, son sauveur, son si gentil grand frère, toujours prêt à la serrer contre lui, à lui dire des douceurs. Mais voilà, ce ne fut pas tout, vint aussi cet ange céleste. Elle était si belle qu'elle en coupa le souffle au petit garçon manqué. L'image de sa mère se superposa sur elle, si douce, si belle, ce que sa mère aurait pu être pour elle, si seulement elle l'avait acceptée. Ayant droit à ce cadeau du ciel qu'était l'amitié entre fille, la confiance mutuelle entre jeune femme, ce fut le vrai départ de la vie d'Isa. Vous savez, la petite fille au corps ingrat qui n'avait jamais eu de chance et qui n'avait même pas sa place parmi ses enfants richissimes...

» GOÛTS PERSONNELS
Côté vestimentaire, Isa n'est pas très difficile comme peut en témoigné ses quelques vêtements, sois deux jeans, quelques pantalons de toile, une jupe ainsi que quelques débardeur, une camisole ainsi que deux très simple t-shirt. N'aimant pas se compliquer la vie, n'ayant aucune connaissance en mode, elle n'est pas une référence, loin de là. Le vêtement qu'elle préfère est même, sans aucun doute, l'uniforme de l'école, qu'ils se doivent de porter la semaine uniquement. C'est d'ailleurs ce qu'elle portait ce jour là, n'ayant pas envie de montrer le peu de connaissance qu'elle avait en mode.

Musicalement, la petite fille préfère les douces mélodies. Peu importe l'origine du groupe, de la chanteuse, si la chansons sais se faire cajoleuse et affectueuse avec ses petites oreilles, Isa l'adoptera immédiatement. Sinon, elle aime bien les truc plus populaire et de ce fait, écoute la radio le soir. C'est aussi un peu pour garder un contact avec les autres, connaître les groupes préféré des autres élèves, une espèce de respect dont elle est la seule à en comprendre la signification toute particulière. Les disques d'ambiance avec musique de fond et bruit de la nature en gros plan lui plaise aussi énormément.

N'étant pas vraiment gourmande, comme peu en témoigné son allure plutôt maigrichonne, la pauvre Isa préfère se contenter des petits plats maison de son paternel. Affectionnant le riz épicé de son père ainsi que ses tamagoyaki. Elle est aussi une adepte du thé vert, sachant bien qu'il s'agit d'une des meilleures boissons capable de nettoyer le système. Les sucreries ne sont pas trop dans ses cordes, ses papilles gustatives se faisant trop sensible de ce côté. Ne refusant toutefois un sac de croustille salé, elle n'en est pas pour autant attaché et favorisera un met plus santé, plus simple et si possible, fait maison.

Sur le plan affectif, Iso demeure l'une des seules personnes qui ne l'ai pas encore totalement déçue dans sa famille. Lui portant une affection toute particulière, pure et sans aucun encombrement, elle tentera tout pour qu'il soit heureux. Complice avec son père, elle agira souvent dans son intérêt et aura tendance à s'oublier. Ne comprenant toutefois pas totalement la nature de son obsession pour son épouse, qu'elle trouve froide, elle n'en dira mot. En ce qui concerne ses amitiés, elle ne connaît pas grande monde, enfin pas véritablement quoi. Elle n'a véritablement que Noah et Prune, qu'elle sait attiré l'un par l'autre, surtout sous les dires que ceux-ci lui confie parfois. Pourtant, la nature de la relation entre la jolie Prune et son glaçon de jumeau Cameo, la laisse perplexe et un peu incertaine. Se retrouvant toutefois un peu dans cette relation qui semble impossible, de par son homosexualité, elle ne soufflera jamais quoi que ce sois à ce sujet à sa Prune chérie.

» LIENS PÉDAGOGIQUES
Connue par la plupart des élèves sans vraiment être très reconnue, un peu comme une vilaine sorcière capable de concocter de si merveilleux onguents mais si peu intéressante dans leur petite vie, Isa est plutôt du genre sociale. Accueillante, chaleureuse, elle est globalement connue comme une fille un peu mystérieuse, qui en connaît large sur la médecine et qui sait se montrer fort utile depuis l'arrivée des élèves dans ce monde étrange. Elle n'a que deux véritables amis dont Noah, qu'elle considère comme un frère, qui la protège et qu'elle aime plus qu'elle n'aurait jamais pu croire aimer un garçon, en fait, pendant un certain temps, elle a même crut en être amoureuse. Puis, il y a Prune, si jolie, si légère, tellement douce et qui sait lui rendre le coeur léger. Pourtant, même si elle la voit comme une mère, elle fera toujours son possible pour qu'elle aille bien et lui donnera des conseils dans tous les domaines sauf en ce qui concerne sa relation avec son jumeau, sur ce plan, elle se refermera comme une coquille quant aux conseils à donner.

En tant qu'élève, ses relations avec ses instituteurs furent toujours d'un ennuis mortel. N'étant pas un génie, ni une petite bombe sexuelle, n'ayant pas non plus de talent quelconque à exploité, elle ne fut jamais qu'une élève parmi les autres. Vous savez, ceux dont on se rappelle pour avoir cocher leur nom sur la feuille mais dont on est incapable de replacer le visage lorsqu'ils ne répondent pas à l'appel. Voilà ce que la pauvre Isa, au corps ingrat, fut à leurs yeux tout autant ingrats.

» AUTRE(S)
Le regret qui la prend de force depuis sa réalisation du problème de taille majeur qui les retiens prisonnier loin de leur famille, pèse de plus en plus fort sur elle. Fortement attaché à son petit cousin Iso, elle semble perdre la tête de temps à autre et paniqué sans vouloir en avertir les autres. Elle ne quittera en aucun cas l'avion de carton, qu'elle avait réussis à acheter avec le peu d'argent que la pauvre avait su gagner au cours des dernier mois, espérant toujours se réveillé et rentrer joyeusement à la maison pour fêter Iso. Cet avion semble devenir de plus en plus important pour elle et gare à celui ou celle qui osera tenter le toucher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

Isa Nakano [Exit # 013]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-