AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Priam // may fortune favour the fuckups [DMTH][Try]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 714
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Priam // may fortune favour the fuckups [DMTH][Try]   Mar 11 Juil - 19:11


Priam Lannister
Feat Rafael Lazzini
35 ans † Médium † Policier
date et lieu de naissance13 novembre 1982, Metairie. ; origine(s)Américain & Brésilien. apa est un produit local, les racines bien enfouies en Louisiane, quand bien même Katrina aura tenter de le déloger il y a une dizaine d'année déjà. Maman, quant à elle, est plutôt une jeune pousse qui n'a d'ancêtre que des grands-parents installés au pays. Le restant de son arbre généalogique étant resté au Brésil – tant pis hein. ; camp et statut ☞ Membre de la Guilde, Bourreau plus précisément. Un travail qui te colle à la peau et auquel tu te dévoues corps et âme. ; perceptionPleinement conscient, pour le meilleur (les armes et la baston, c'est toute une passion, surtout si wifey y est) et pour le pire (les fantômes, c'est quand même rudement chiant.) ; capacitéGuerrier – Bien que tu aies été formé à tous les genre de combat, tu as une nette préférence pour les armes de tirs et de jets. Doué avec les armes à feux, c’est toutefois avec un arc que tu impressionnes le plus – une arme que tu réserves malheureusement aux grandes chasses. (Ou au tir récréatif.) Tu es d’ailleurs reconnu comme relativement radin avec tes flèches et tu aimes les récupérer avant de rentrer. Sur les blessés ou les cadavres, tant pis. Du reste, tu es toujours dans la seconde ligne, t’assurant d’écarter les blessés et que la première ligne puisse avancer. (La faute à ton don...) Médium – tu possèdes le don de la guérison. Au départ c’était plutôt décevant, parce que quitte à te battre, tu aurais aimé une capacité offensive ou au moins, imposante. Sauf que tout compte fait, ce n’est pas plus con, que de pouvoir t’assurer que tes coéquipiers, aka ta famille, reviennent tous en un seul morceau. Mais de fait, c’est ce qui t’as poussé à apprendre à te battre de loin, une main sur les blessés, l’autre tirant avec une arme. Chacun son truc. Toi, tu surveilles les fesses des autres. ; prénom et nom du mentorGriffith Lannister, soit ton oncle le plus proche. Il faut dire que ton père et lui ont une entente, chacun joue le mentor des enfants de l’autre – question de logistique, puisque chacun d’entre eux vous a élevé pour devenir membre de la guilde et que chacun possède son propre style de combat. C’est un moyen efficace de vous apprendre le plus de technique possible. ; état civilMarié à Nina Baronnet, depuis maintenant 4 mois. Une décision prise rapidement, au bout de 6 mois de fréquentation exclusive, mais après avoir passé toute votre vie à vous tourner autour, ça n’a rien d’étonnant. Tu t’es seulement empressé de lui demander sa main, avant qu’elle ne te quitte encore. Évidemment, les paris vont bon train quant à savoir quand vous annulerez le tout, mais tu tiens bon – jusqu’ici. ; métierPolicier, un travail que tu aimes décidément beaucoup. Ce n’était pas prévu, mais en fait, jouer les héros 24/7, ça te plait énormément. Évidemment, tu aurais pu viser plus haut, mais avec la guilde, tu préfères laisser les postes important à ceux ayant plus de temps à offrir aux humains de la ville. ; traits marquants du caractère ☞ Volontaire // Manipulateur // Social // Rancunier // Protecteur // Instable // Patient // Obstiné // Valeureux // Colérique // Passionné // Loyal // Méfiant // Charmant // Jaloux // Charismatique // Arrogant // Généreux // Exigeant // Discret // Conquérant // Curieux // Autoritaire
Animal I become

- Soothe what you can, fight what you can’t -

✤ quelles sont vos capacités ?
Les Lannister ont toujours embrassés leur nature de médium, en on fait un « don » à respecter et de fait, tu as appris, toi aussi, à « utiliser » tes particularités à ton avantage. De fait, dès ton plus âge, tu as été formé. À reconnaître les auras et à les différencier – aussi, si tu reconnais leur couleur, elles ne t’ont malheureusement jamais apparu comme très vivide. Niveau résistance, tu t’efforces d’être au mieux de tes capacités – la faute à ta paranoïa, après tout ta famille à frôler l’extinction. Un bon point pour toi. Après, tu n’as jamais aimé les esprits – mais un Lannister doit accepter toutes ses capacités.
Sinon, tu possèdes le don de guérison. Il suffit que tu touches quelqu’un pour que ta main se réchauffe, puis que sa blessure guérisse en accéléré. C’est plutôt pratique et dans les faits, c’est probablement ce qui t’a donné la piqûre pour jouer les héros, mais c’est aussi épuisant. L’échange entre guérison et douleur est facile à prévoir : plus la blessure est profonde et plus ta migraine sera puissante. Aigu et persistante – entre une soirée à quatre jour de douleur. Plus tu utilises ta capacité sur des personnes différentes, plus rapidement elle viendra à toi. Normalement, les symptomes se présentent environ une heure après la guérison d’une personne. À chaque nouvel individu, tu perds une quinzaine de minute.
✤ savez-vous ce que vous êtes ?
Globalement, tu vis relativement bien ton statut de médium. Parce que tu es un Lannister, parce que c’est un outil pour un guerrier de la guilde. Dans les faits, c’est plus compliqué.
Aura: Ils ne sont plus aussi vivides qu’autrefois – aujourd’hui les couleurs t’apparaissent comme un faible halo décoloré. Tu t’es émoussés avec les années, par manque d’intérêt. Par confort pour ta vision. Tu ne portes réellement attention qu’au rouge – satané vampire – ou aux autres couleurs, quand tu chasses. Ce n’est qu’un outil vaguement utile pour toi.
Résistance: C’est ta capacité la plus prisée, celle t’arrachant le plus de fierté. Une résistance additionnelle, tout à fait bienvenue.
Esprit: Si les esprits t’effrayaient moins, ce serait différent. Mais tu n’y arrives pas, tu refuses de perdre le « don » parce que ton orgeuil de Lannister ne saurait le supporter. Seulement, si tu pouvais vivre avec ce choix – cet abandon, cette faiblesse, cet échec – tu ne t’en porterais que mieux. En attendant, tu essais de les virer de tes miches le plus calmement possible – et en essayant de ne pas avoir l’air trop effrayé.
✤ la mort aux trousses ou la guerre à l'âme ?
Tu as non seulement déjà été attaqué, mais tu as passé toute ta vie à regarder par-dessus ton épaule. Quand on grandit dans une famille ayant pratiquement été décimée par des créatures aux dents pointues, on apprend à devenir paranoïaque. Tu sais très bien que ta nature de médium est tout autant un avantage qu’une cible dessinée sur ta personne – mais en tant que guerrier, tu tâche de voir la chose avec pragmatisme. Ce qui ne tue pas, rend plus fort. Quant à la guilde, tu as toujours su que si tu étais à la hauteur des espoirs familiaux, elle te recruterait. Tu l’as attendu toute ton enfance, t’es presque impatienté alors que l’adolescence t’enlaçais plus fort. Tu as été élevé pour être adopté par la guilde, tu as toujours su que tu en serais membre. Tu n’as pas été déçu. Eux non plus.
✤ lorsque vous avez croisé votre premier CESS, qu'avez-vous ressenti, à quel âge était-ce ?
Personnellement, tu ne te rappelles pas du premier. Certains t’ont bien entendu marqué au fil des ans, mais pas le premier. Ta mère soupçonne ton éveil vers tes trois ans, mais ton père t’a toujours affirmé que ta conscience est venu à tes quatre ans. Un après midi, dans le salon de votre maison. Il se préparait à aller travailler et tu jouais, jusqu’à ce que tu figes. Que tu dévisages l’esprit qui rodait dans le salon depuis déjà quelques jours. Un esprit auquel ton père refusait d’accorder un seul regard – les esprits, ça n’a jamais été votre fort dans la famille – jusqu’à ce que la femme se tourne vers toi. Jusqu’à ce qu’elle t’approche. Tu n’en as aucun souvenir, ni de la peur, ni de la surprise – même si au fond, ce sont des sentiments qui sont toujours en toi à chaque nouvel esprit que tu croises – mais ton père, oui.
story of my life

- An eye for an eye, a tooth for a tooth, a knife for the ribs -

1998, 16 ans
La tête te tourne. La douleur émousse tout, même la voix de ta mère. Assise près de toi, elle alterne entre ses caresses contre ta tête – elle doit croire que tu as 5 ans à nouveau - et les regards assassins qu’elle lance à ton père. Il se tient droit dans le coin de la salle d’examination. Coupable. Inquiet. Stoïc. Parce qu’il croit que c’est de sa faute. Mais pas vraiment. Tu l’as suivis de ton propre chef. Tu savais que tu avais tort. Tu savais que tu courais des risques. Il n’en savait rien, même si ta mère croit l’inverse. Il ne t’aurait pas permis. Il c’est contenté de te sauver, quand le danger est devenu immédiat. Quand tu as égaré ta concentration – trop jeune. Trop con. Son tir avait pour but d’écarter la menace, pas de faire exploser quoi que ce soit. Ton bras n’est qu’un dommage collatéral. Une leçon de vie – jamais plus, tu ne fonceras tête baissée. Ta brûlure comme un rappel constant, une preuve, que la discipline doit toujours être.
2000, 18 ans
Allongé sur ton lit, tu cherches une position confortable. Sans grand résultat. Tout ton corps est douloureux, la faute à ton entrainement qui a réellement commencé. Près de toi, Desmond et Faust – tes cousins, presque des frères – te bombarbent de question. Comment est la guilde? Est-ce qu’on t’a montré des monstres, des vrais? Est-ce que leur père est très dur avec toi? Seulement, les réponses ne peuvent pas franchir le seuil de tes lèvres. Aussi, tu te contentes de leur lancer un sourire en coin. Tu es le premier à être recruté – l’ainé des enfants des jumeaux Lannister, Miles et Griffith. Les autres sont donc évidemment curieux, tout comme tu l’as jadis été. Mais tu ne peux rien dire. Ou peut-être que si, juste un peu. Seulement, tu prends tout ça très au sérieux. Impossible de parler. S’ils veulent des infos, c’est auprès de leur père – ton mentor – qu’ils les trouveront. Et puis, ce premier jour est encore presque sensible dans ton corps. Jusqu’entre tes côtes. Parce qu’un vampire était présent quand on t’as fais visité le QG. Parce que tu ne comprends pas comment ton oncle – ton père – parviennent à accepter pareille situation. Mais c’est là, la preuve de ton immaturité. Trop jeune. Trop impatient. Tu dois apprendre à être plus objectif: tous les vampires ne méritent pas d’être éliminés. Ils ne veulent pas tous ta mort. Et tu ne peux pas vouloir les tuer tous, non plus. C’est un échange de bon procédé. Il suffit que tu te concentres sur le fait que tu as ENFIN été recruté. Que tu as le bon âge. Un sourire retrouve alors le chemin de tes lèvres et tu te redresses sur un coude – ton corps te le reprochant aussitôt – pour offrir une seule information aux jumeaux: l’arsenal de la guilde est in-cro-ya-ble.
2003, 21 ans
Nina (19 ans)
2005, 23 ans
Katrina (20 ans)
2009, 25 ans
Nina (22 ans)
2015, 33 ans
Anselme (33 ans)


La partie doit contenir au minimum 3 dates importantes. Avoir au minimum 400 mots, au maximum 800 mots, s'il vous plait. Au-delà, il vous sera demandé d'amputer votre chronologie de certains passages. Vous aurez toute la liberté de vous étaler, dans votre carnet de bord.

Courage !
tell me more

mettre ici une jolie citation trop swaggy.

Test rp entre 400 et 1000 mots. À propos de ce que vous voulez, tant qu'on en sait plus à propos de votre personnage. Amusez-vous, surprenez-nous !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Integer et mauris nulla. Aliquam ut mauris finibus, euismod nibh et, convallis velit. Praesent tortor augue, ultricies in accumsan tincidunt, bibendum ac lacus. Etiam vitae nisi suscipit justo elementum commodo vitae sit amet leo. Etiam fringilla libero vel ultricies sodales. Proin odio ipsum, pellentesque vitae lacus vel, semper feugiat quam. Aenean congue nec libero in facilisis. Nam at urna lacinia, auctor erat et, varius eros. Nulla facilisi. Cras cursus risus tincidunt ipsum pretium vulputate. Phasellus sollicitudin massa malesuada aliquet vulputate. Proin sed sagittis lorem, pretium placerat diam. Nullam a eleifend dui, quis euismod leo.

Curabitur iaculis non felis id fringilla. Proin et odio sit amet dolor luctus tempus. Donec pulvinar hendrerit est, sit amet efficitur ante. Ut vitae efficitur eros. Morbi quis gravida eros, quis suscipit lectus. Nunc pharetra ante et turpis faucibus, quis volutpat massa fringilla. Nunc interdum nibh eu luctus porttitor. Nunc vitae sollicitudin urna. Fusce pharetra porttitor porta. Vestibulum dolor nunc, pharetra in turpis id, vestibulum congue nisi. Donec efficitur hendrerit laoreet. Donec odio tortor, laoreet ut nibh id, venenatis gravida nisl. Maecenas gravida, justo vel sagittis consequat, purus neque scelerisque quam, non malesuada nulla erat et elit. Nulla facilisi.

Sed vitae rhoncus turpis, quis ultricies nulla. Nulla convallis velit ac pulvinar lobortis. Nam id fringilla tortor. Curabitur vitae sapien diam. Morbi feugiat vulputate scelerisque. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Etiam convallis tincidunt elit a vehicula. Donec neque lorem, vehicula nec venenatis nec, vulputate eu lorem. Integer euismod nisi vitae leo dictum imperdiet. Vivamus nec dolor gravida, eleifend ante ut, sagittis erat. Nunc a efficitur sem, ut faucibus nunc. Suspendisse lectus erat, varius at lacinia et, viverra ut purus. Morbi eu ullamcorper urna, in fringilla mauris. Aliquam ut congue libero. Donec sit amet tortor id metus rutrum dignissim.

Nullam dignissim tempus libero, et accumsan est tempor et. Praesent et augue tortor. Vestibulum eu convallis lorem. Cras facilisis purus ac massa viverra, nec dignissim velit semper. Ut aliquam tortor ut enim ultrices, tincidunt pretium risus blandit. Curabitur pulvinar a magna vitae luctus. Curabitur facilisis ut ante ac luctus. In dapibus erat diam, ac luctus nulla pulvinar eu. Nullam fermentum odio eget nulla bibendum, et rhoncus justo rhoncus. In ipsum risus, pretium interdum dictum bibendum, semper et justo. Etiam iaculis tristique ligula non mollis. Duis finibus lorem quam. Phasellus mollis ut enim in viverra.

In euismod purus vitae ex dapibus euismod. Duis ut justo in risus consectetur auctor mollis et dolor. Duis eu massa facilisis, gravida felis laoreet, blandit libero. Pellentesque et est vel elit ullamcorper porttitor. Mauris dictum sem a arcu placerat viverra. Aenean at ultricies lorem, suscipit ullamcorper urna. Cras quam erat, vulputate nec vulputate id, ultricies nec ante. Morbi sit amet pharetra eros, vitae tempor sapien. Nullam malesuada turpis sed mollis consectetur. Sed viverra ut lorem at commodo.
behind the mirror
le choix dantesque ♆ Inventé, d’une famille répertorié. ton p'tit nom ♆ bat’phanie ; les rumeurs ♆ J’aime les chèvres. ici, on signe avec du sang ♆ Moi, bat’phanie, confirme avoir lu et compris le règlement. le vent d'Est ♆ Via Simon baby! (Entre deux parties de bingo, hein Simon! 8D) Une déclaration à faire ♆ Le forum est superbe, très complets, les annexes m’ont filés des étoiles dans les yeux. Cela dit, une petite remarque comme ça, je me suis un peu perdu dans le listing des métiers. (Comme il n’y a que des chiffres entre parenthèse, je peinais un peu à visualisé. Serait-il possible d’ajouter le noms des personnages près de leur métier?)(Je dis ça, je dis rien.) La trombine choisie ♆ Rafael Lazzini.



full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

Priam // may fortune favour the fuckups [DMTH][Try]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-