AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Wyborne Heardark [Fool's World]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE
avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Wyborne Heardark [Fool's World]   Jeu 12 Nov - 12:14


Nom : Heardark
Prénom : Wyborne
Surnom : Why be, Hatta, Mad Hatter/Chapelier fou.
Âge : 36 ans

Occupation : Membre du personnel du Hell Cat.
Channel : [Night]

-----

What about my look ?
Twinkle, twinkle, little bat!

Hormis ma bouche qui semble particulièrement aimé maintenir cette moue d’indifférence, me donnant un air plus dur, je suis d’un charme indéniable. Les années ne sont assurément pas un mal dans mon cas, pas du tout même, elles me donnent beaucoup de charme si je puis me permettre. Regarder ses yeux plissé, les pattes d’oies y jouant aux coins, ils ont quelques chose de rassurant, de charmant. Les hommes matures ont toujours la cote, n’en doutez pas mon ami. Après, je suppose que je pourrais, en effet, raser les poils qui ornent mon superbe menton mais franchement, est-ce que ce détail ne me donne pas une touche supplémentaire de virilité? Mais si, voyons. Et puis vous avez vue, ce cher Chapelier fou à beau prendre des années, il n’a pas un seul cheveu blanc. C’est ce que j’appelle gardé le cœur jeune, moi.


Sans être d’une grande beauté, Wyborne a en effet, un certain charme. L’âge semble lui réussir, fort heureusement pour lui, qui aurait probablement mal accepté de vieillir comme un thon, disons le. Après, il n’est pas nécessairement très grand mais son mètre quatre-vingt-trois, n’a rien de reprochable. Et puis il se maintient le monsieur, pas le temps de se laisser aller voyez-vous. Alors en dehors de ses cheveux noir, qu’il aime bien porter semi-court, les ramenant vers l’arrière tout en relevant l’extrémité et son bouc stylisé, son torse n’a rien à envier a celui des petits jeunes. Bien ciselé, il est clair que l’homme prend du temps pour se garder en forme. Un peu coquet Wyborne? Il faut bien, après tout il est une légende vivante!

Il parait qu’avant, quand il souriait, toutes les filles se pâmaient. Il avait quelque chose de dangereux et d’à la fois pure, comme un enfant. Inquiétant en somme. Mais c’est du passé et depuis bien des années, il préfère offrir cet air peu amène en permanence. Ne vous laissez pourtant pas intimidé par son air agacé/bourru, il vous fera tout de même la conversation hein. Oh, il lui arrive de sourire mais c’est quelque chose de plus inquiétant quand ça se produit, comme s’il savait quelque chose que vous devriez savoir, ça ne présage rien de bon selon certain. Après, si jamais vous le rencontrer torse nue, ce qui a bien des risques d’arriver, vue le nombre de fois ou il n’enfile qu’un pantalon pour bosser, vous remarquerez ses nombreuses cicatrices. Elle lui laboure le dos, dessines des traits net et précis sur ses bras et parcours aussi son torse. D’où viennent-elles? Mystère complet et il invente une nouvelle histoire à chaque fois qu’on le lui demande, histoire d’occuper les curieux. Mais une chose est certaine, son corps a sa propre histoire, reste à voir s’il vous la racontera.

Et sinon, que porte notre cher Wyborne? En fait, on le connaissait plutôt coquet autrefois. Alors là, pantalon sombre, chemise et manteau long, son chapeau haut de forme lui donnait un air d’aristocrate mais il l’a abandonné depuis bien longtemps. Pourquoi? Il l’aurait vendue à ce qu’il parait, quelque chose de naturel à ses yeux, parce que le chapeau ne lui aurait pas appartenu. Mais depuis sa déchéance, parce que c’est de ça qu’il est question selon la populace, depuis qu’il a perdu Marshare -oh cruel destin-, il se laisse un peu aller. Les pantalons sombre et impeccable sont toujours de mise mais les jours ou il n’enfile rien pour le haut, sont tout aussi nombreux. Il a toujours son manteau noir long, il aime bien le porter sur ses épaules uniquement mais vous ne le verrez que rarement bien mis. Maintenant les chandails ont pris la place des chemises et Wyborne fait beaucoup moins attention à ce qu’il porte. C’est l’âge, c’est la paresse, c’est le manque de temps, parce que celui-là, il le fait courir dans tous les sens!


Where's my mind
How I wonder what you’re at!


Si on me surnomme le chapelier fou, ce n’est pas sans raison, il faut me croire. Sachez d’ailleurs, que j’ai travaillé, et avec effort, pour le mériter. Parce que je ne suis pas de ceux qui prétendent être quelque chose qu’ils ne sont pas, voyez-vous. Je suis ce que je suis et je l’assume, l’esprit dérangé ou pas. Mais dans mon cas, le premier énoncé semble plus juste, parce que je suis bel et bien fou. Non pas que j’ai perdu mon esprit, enfin pas totalement, si on considère qu’un esprit peut se perdre ou s’user avec les années, je ne suis plus tout jeune après tout. Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse en ce moment, non, nous parlions de mon esprit. Ah voilà! Hors, il va très bien, légèrement déviant mais toujours présent. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir. Aucune même, puisque moi-même je vous l’affirme. Et maintenant, un peu de thé?


Il est relativement agaçant d’avoir une conversation avec celui qu’on appelait, il y a encore quelques années, le chapelier fou. -Mais si, vous vous rappelez surement de lui, c’était le guitariste d’un groupe très prisé en ville.- Enfin, comme je disais, parler avec Wyborne n’a rien de simple, pas qu’il soit complètement fou –même si sur ce sujet personne ne s’entend- mais bien parce qu’il a cette fâcheuse habitude de changer de sujet sans arrêt. Il se laisse porter par ses paroles, ses pensées surtout et comme celles-ci ne sont plus tellement en ordre –si elles l’ont jamais été- il est ardue de tenir le rythme plus d’une trentaine de minutes. C’est tout simple, le vieux guitariste parle beaucoup, pour ne rien dire. Rien de très consistant du moins. Il aime bien s’écouter en fait et ça, il ne le cache pas. Un brin égocentrique? Oui, plus que probable.

Si la conversation n’est pas nécessairement plaisante en sa compagnie, il se veut toujours prêt à l’offrir. Il est très social, probablement trop et la drague est quelque chose de normal dans son cas. La gêne? Il ne connait pas, il se permet tout, parce que lui, il peut se le permettre. Le statut social des autres ne l’intéresse pas, leur âge non plus, même s’il avoue sans honte préféré la viande fraiche. Après, ce ne sont que des questions de goût et s’il à ses propres intérêts particulier, il ne fait pas la fine bouche sans raison. On le considère comme quelqu’un de sympathique, quoi que étrange -mais il est fou donc- et de ce fait, on l’approche sans trop de mal. Il a aussi une haute estime de soi et son charisme fait son charme, il n’y a pas à douter. Il est probablement son plus grand fan et se considère comme une légende vivante, sans même réaliser qu’il raconte n’importe quoi. Dans tous les cas, il est toujours prêt à donner des conseils et s’il ne connait pas la rancœur, il n’offre que très rarement son amitié.

Avec lui, les services ne viennent pas gratuitement et si jamais Wyborne vous aide, vous pouvez être certain que c’est dans son propre intérêt. Centré sur lui-même? Si peu. Et puis même s’il a ce petit côté mesquin mal dissimulé derrière son sourire un peu inquiétant mais terriblement charmant, on lui pardonne normalement. Il y a plus fou que lui ici après tout et de toute manière, il lui arrive d’être vraiment utile. On raconte qu’il offre un peu de gentillesse chaque 15 du mois. Pourquoi? Aucune idée! Certain raconte que c’est depuis que lui et Marshare ne se voit plus, le lièvre aurait cessé de le fréquenté le 15 d’un mois et depuis, dans le vain espoir de peut-être le revoir, ce cher chapelier fou, tenterait de montrer un peu de bienveillance auprès des autres. Mais ce ne sont que des histoires, rien de bien certain.

D’ailleurs, son amitié brisé avec Marshare, semble être quelque chose qui le travaille. Il peut vous parler de n’importe quoi sans perdre son sourire ou encore, ne pas sourire une seconde même en vous racontant une blague mais dès qu’on parle de Marsh, son expression change complètement. Un mélange de regret et d’incompréhension, comme si le temps c’était figé et qu’il cherchait toujours ce qui c’était passé. Et pas la peine de le lui demander, il vous dira qu’il ne sait pas ou si vous n’êtes pas de ses quelques favoris, d’aller vous faire voir tout simplement. Non pas que l’homme sois grossier ou hargneux mais il n’aime pas qu’on se permette trop de familiarité avec lui. Parce que étrangement, malgré son passé trouble, ses passe-temps plus que louche et sa mauvaise habitude de mélanger aller savoir quoi, à son thé, Wyborne tient à la politesse et vous reprochera le moindre écart. Il faut donc faire preuve d'égard devant lui et plus que tout, ne jamais parler du temps. Là encore, il n’ait jamais précis dans le pourquoi de la chose mais il semblerait que le temps, en lui-même, sois un problème majeur pour lui. Il tente d’ailleurs toujours de le battre. Ce serait si pratique...


Code du règlement ? [ OK ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

Wyborne Heardark [Fool's World]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-