AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reese Van Aalbrück [Uros]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephy
charming anti-PRINCE


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Reese Van Aalbrück [Uros]   Sam 5 Fév - 13:59


REESEVan Aalbrück
informations en vrac

SAVIEZ-VOUS QUE ...
» Le prénom Reese veut dire 'Enthousiasme', un mot qui colle très bien
au deuxième prince Van Aalbrück, il faut bien le dire. Enthousiasme pour
les femmes mais aussi pour le beau, puisqu'il n'est pas seulement une
référence en matière de mode mais aussi de goût.

» Lorsque nous avons demandé au prince de maintenant 21 ans quel genre de femme
il recherchait, il aurait avoué sa nette préférence pour les peaux cuivrées ainsi que
les cheveux et les yeux foncés. Il faut quand même avouer qu'on s'attendait à un
peu plus d'exotisme de la part d'un jeune homme à qui aucune femme ne peut résister.
Pourtant, n'est-il pas satisfaisant de savoir que même ce qui est considéré comme banal de
nos jours, sait être apprécié par un aussi bon partit ? Nos lectrices aux yeux marrons pourront, nous
en sommes certains, le confirmer !

» Il vit toujours à Arkmeen, au manoir impérial, bien qu'il est avoué avoir hâte de pouvoir vivre
seul, comme la majorité des jeunes hommes de son âge. Il aimerait être plus indépendant mais
nous à confié qu'il visiterait alors souvent sa petite soeur, puisqu'il y est très attaché.

» Le prince est toujours étudiant à l'Himmel Institut, bien qu'il ne s'y trouve que rarement. Il nous
a expliqué qu'il avait en effet, beaucoup à faire et comptait donc sur les bons services
de la préceptrice royale. La question reste de savoir quel genre de matière une femme peut réellement
lui apprendre, question à laquelle l'adorable prince n'a pas répondu pour se contenter de sourire.

» C'est sa famille qui a créé la Lux et qu'il n'y a que les membres de sa famille, qui ne puissent jamais
perdre ce titre et ce, peu importe ce que le prince pourrait faire ou fera. Peut-être est-ce la raison de son
comportement troublant des dernières années ?

» À la question 'Vous intéressez-vous à la politique ?', notre cher prince a répondu que oui, il avoue même sans aucune honte soutenir les décisions de son père en étant pour ses méthodes. Comme quoi, même les princes considéré comme des vilains garçons, savent se montrer conformiste au sein de leur famille.

{ Et moi ?
Code du guide du joueur :
[ CODE VALIDE - MEI ]
Parrainage ? Oui [ ] Non [ x ]
Avez vous été pris en charge ? oui [ ] non [ x ]

- Je me suis permis de regrouper les descriptions ainsi que la tranche de vie ensemble dans l'entrevue ci-dessous. Si jamais ce n'est pas conforme aux règlements ou qu'il manque des informations, merci de me le faire savoir et pardon pour le dérangement à l'avance. 'Smile


REESEVan Aalbrück
entrevue de l'homme prince

QUI EST-IL ?
« - Bonsoir mesdames et messieurs, mais surtout, bonsoir mesdemoiselles. Nous sommes ce soir en direct de la fête d’anniversaire du second prince Van Aalbrück, Reese qui vient tout juste d’avoir 21 ans. Eh oui, nous voilà avec un second prince ayant atteint sa majorité et vous pouvez me croire, la fête ici est spectaculaire. Comme vous pouvez le voir derrière moi, on n’a pas lésiné sur les dépenses pour la fête de notre cher prince à scandale et celle-ci à même été divisé en deux parties. Nous n’avons pas eu la chance de participer à la première incluant le reste de la famille royale mais nous voilà à la deuxième, celle étiqueter ‘adulte’. La plus intéressante à mon avis, vue la réputation du fêté. Pour souligner cet évènement nous avons organisé une petite entrevue avec le roi de cette fête, qui a eut la gentillesse d’accepter de nous consacrer quelques instants. C’est donc en primeur que nous vous offrons cette émission spéciale sur l’homme qu’est devenue Reese Van Aalbrück. Ne changez surtout pas de fréquence ! »

La jolie blonde sourit à la caméra et se trémousse sur sa chaise alors qu’une femme habillée en soubrette l’approche, bientôt suivit du prince. Mesurant un mètre quatre-vingt douze pour quatre-vingt kilos, Reese à tout pour plaire, physiquement du moins, et l’assurance qu’il affiche dans sa démarche prouve bien qu’il en est conscient. Il à de jolis yeux bleu foncé qui brillent normalement d’espièglerie mais ce soir, ses cheveux brun les dissimule alors qu’il tire sur sa cravate déjà lâche et remercie la jeune soubrette qui vient de lui indiquer son siège. Il ne sourit pas, il a même un petit air las au visage, peut-être triste même ? Mais avant de ne prendre place sur le siège en angle de l’animatrice, il se penche sur celle-ci et lui embrasse une joue, ses cheveux brun foncé lui effleurant la joue dans le mouvement. Il aimerait pouvoir dire que sa mère ou son père le préférerait avec les cheveux court mais ce serait mentir, Reese à la chance de porter les cheveux jusqu’au bas de la nuque et ce, dans que ça ne dérange âme qui vive. L’animatrice rougit sous l’attention, doublement lorsque le jeune prince ajoute qu’elle est très belle ce soir et elle se racle la gorge alors qu’il s’installe sur sa chaise. Il retire alors le veston de son tuxedo, blanc à fine rayure noire, retrousse lentement les manches de sa chemise puis tire un peu sur son gilet avant de ne s’installer confortablement. Sa cheville droite se pose sur son genou gauche alors qu’il laisse Stella observer ses épaules bien bâties, ce qui vole un petit sourire à croquer au jeune homme. Parce que bien sur, quand ont retrousse autant de jupe, il faut un physique pour aller avec et Reese l’a. Son teint est peut-être un peu pâle mais le charme que dégage l’homme, doublement quand il sourit de cette façon, fait rapidement oublier ce détail.

« - Eh bien, bonsoir Reese !
- Bonsoir Stella, merci d’être présente à ma petite fête d’anniversaire.
- Mais nous n’aurions manqué ça pour rien au monde ! D’ailleurs, joyeux anniversaire Reese. ~
- Mh, merci beaucoup.
- Alors qu’est-ce que ça fait que d’être adulte ? Vous sentez la différence mon prince ? »

Le jeune homme se déride enfin et un petit rire lui échappe, la situation à du comique après tout. Il vient tout juste d’avoir 21 ans ce soir et déjà, on lui demande comment il se sent. Est-ce que la situation à changé ? Non, pas ce soir. Par exemple, si Stella lui avait posé la même question il y a deux semaines de ça, il aurait pu répondre que oui. La fête de ce soir n’est vraiment rien comparée aux évènements passés mais il ne compte pas les aborder avec elle, ce serait du suicide médiatique, même pour un prince avec une si mauvaise réputation que la sienne. Personne ne sait et surtout, ne doit savoir, que Sam était son homme le plus proche. Parce que tout le monde a bien sur entendu parler de l’enlèvement d’une jeune femme issue de la Lux à l’Astrid. Elle aurait été retenue prisonnière par trois types qui finalement, ce sont tous entre-tués en tentant de se l’accaparer. L’un d’eux à mit le feu à l’endroit, Sam Mickeal plus précisément, le coupable parfait en plus avec son casier judiciaire bien remplit. Il fréquentait des prostitués, était connu dans le milieu de la drogue mais surtout, c’était un ami à Reese. Cette information n’est bien sur pas passée sur les écrans, la famille royale est tout de même bien protégée lorsque c’est réellement important. Hors, lier un membre de la famille à un tueur fou entre définitivement dans la catégorie importante. Bref, ce soir là le prince avait sentit la différence. Perdre un ami, presque un grand frère, c’était beaucoup plus marquant que de gagner 21 ans, oh ça oui.

Pourtant il offre son plus beau sourire à la blonde qui le fixe avec attention, elle commence probablement à s’inquiéter de son silence. Il ne compte pas jouer le muet n’est-ce pas ? Reese est le prince à problème, le plus audacieux de la famille, le mouton noir en quelque sorte et c’est bien pour ça qu’elle est là. Elle a besoin de quelque chose à se mettre sous la dent et lorsque le brun se passe une main dans les cheveux avant de ne répondre, les yeux verts de la femme brillent sous une nouvelle question qui se presse à ses lèvres. Elle vient de remarquer un détail à son poignet.

« - Bien sur que oui ! Ce soir on m’a servit de l’alcool sans que ça ne gêne personne et je vais pouvoir entrer dans les bars sans toujours avoir à offrir un petit extra au videur.
- Mais dite moi, quel est ce nouvel accessoire ? Je dois avouer que j’adore votre style vilain garçon chic mais normalement, vous n’aimez pas porter de bijou n’est-ce pas ? Je me rappelle que vous me l’aviez dit il y a environ un an… »

La question surprend le prince et ses yeux bleu s’écarquillent un instant avant de ne se baisser sur l’objet convoité; une gourmette attachée à son poignet gauche. Le seul présent reçu qui lui ait réellement fait plaisir, après celui de Neola bien entendu. Un cadeau empoisonné pourtant mais surtout un prix de consolation à ses yeux, la preuve que malgré son rang tout ne peut lui être donné. La femme attend sa réponse, son sourire éclatant aux lèvres alors que Reese caresse le bijou d’un doigt en plissant les yeux. Il l’a reçu il n’y a qu’une heure environ mais déjà il s’est mis en tête de ne plus la quitter et c’est donc avec un petit sourire mystérieux qu’il redresse le visage vers l’animatrice.

« - Un cadeau. Tout le monde change et je suis maintenant un homme, un accessoire ne me fera pas de mal.
- Oh oh, un cadeau d’une personne spéciale alors ?
- Oui, on peut dire ça. Mais vos chaussures sont magnifique Stella, elles vous font de délicieuse jambe. Je peux toucher bien sur … ? »

On refuse rarement quelque chose aux princes et dans le cas de Reese, les femmes se montrent toujours très conciliantes avec lui. Son corps se penche donc vers l’avant, sa chemise se moulant contre la musculature de son corps bien développé et la paume de sa main se pose contre le mollet de la femme, qui se trémousse à nouveau. Elle remonte lentement, le prince en testant la douceur avec une expression de vrai connaisseur. Un sourire de séducteur confirmé aux lèvres, il caresse la peau sous le genou avant de ne retirer sa main de sur elle.

« - J’adore les femmes qui utilisent la cire.
- Tsk tsk, un peu de sérieux Reese ! Mais parlons femme, nous avons eu vent des rumeurs vous savez.
- Non, vraiment ? Il y en a si peu à mon sujet pourtant.~
- Ha ha ! Vous êtes doué pour évitez les questions mais je ne compte pas lâchez le morceau, Reese. ~ Alors qui était la femme que vous embrassiez plus tôt ? Allez, dite moi tout ! Les spectatrices se meurent aussi de savoir. Auriez-vous donc une petite amie Reese ?
- Ce n’est pas parce que j’embrasse une femme qu’elle est ma petite amie Stella, sinon je crois que vous seriez du nombre, non ? »

La femme rougit de nouveau et le prince, ravi de sa réaction, se cale contre son siège tout en tendant la main vers la droite. La soubrette de plus tôt fait aussitôt apparaître une flute de champagne dans sa main et Reese prend son temps pour en boire une première gorgée alors que Stella cherche comment reprendre le fil de son entrevue.

« - Soyez un peu sérieux Reese… d’accord ? Si nous vous voyons embrasser tout un éventail de femme tous les soirs, normalement vous vous montrez moins passionné non ? Est-ce qu’on pourrait revoir les images d’ailleurs ?
- Quoi ?... Vous avez filmé ce baiser là ? »

Cette fois c’est Stella qui fait la fière et offre un superbe sourire au prince, qui semble franchement surprit. Elle acquiesce et l’image change sur l’écran, l’entrevue se retrouvant dans un petit carré dans le coin droit du haut de l’écran. La salle bondée de la fête apparaît en grand et on y voit un amas de gens puis Reese qui fend la foule sans faire réellement attention, un sac dans les mains. Les gens se retournent sur son passage mais c’est l’épaule d’une jeune femme métisse, vêtue d’une robe rose, qu’il fait pivoter dans sa direction. Malheureusement l’angle ne permet pas d’apercevoir clairement le visage de la demoiselle et sans plus perdre de temps le prince l’embrasse. Dans le petit écran, Stella sourit avec un petit air victorieux et replace une mèche derrière son oreille alors que le prince fixe l’écran avec quelque chose d’étrange. Le baiser se prolonge, la femme se presse au prince et la température grimpe entre les deux, ils se dévorent littéralement des lèvres jusqu’à ce qu’un grand blond les poussent plus loin après avoir aperçu la caméra. Ses yeux verts sont d’ailleurs braqués sur les spectateurs et l’image disparaît pour redonner toute la place à l’entrevue.

« - C’est vrai que c’était tout un baiser.
- Oh ça nous savons mon prince ! Mais qui est cette jeune femme ? Auriez-vous trouvé une princesse maintenant que vous êtes en âge de vous marier ?
- Ha ha, de me marier ?! Vous avez un sens de l’humour intéressant Stella, c’est un don dans votre métier ! ~
- Merci. ~
- Cela dit, si toutes les femmes que j’embrassais devaient être des princesses ou mes futures femmes, je crois que je serais dans le pétrin. Non ?
- Heu… oui je suppose.
- Hors, il n’existe à bord qu’une seule princesse et il n’y a aucun risque pour que je l’épouse un jour.
- Hm, je croyais que ce sister complex avait disparu avec le temps. Vilain vilain Reese… ~
- Ha ha, c’est plus difficile qu’il n’y parait et puis, qu’est-ce que j’y peux hein ? Neola est tout simplement trop adorable pour que je cesse de l’adorer.
- Eh bien… je suppose que c’est vrai. »

Reese est pourtant le seul à sourire maintenant et la jeune femme ne rit plus, s’il n’avait pas parlé de combien sa peste de petite sœur est adorable, elle aurait peut-être pu continuer de sourire sans avoir à se forcer comme en ce moment. Neola et adorable vont difficilement ensemble pour tous les autres citoyens de l’Uros mais pour le deuxième prince, c’est tout le contraire, ça tout le monde le sait. La blonde se trémousse à nouveau et lisse le bas de sa robe avant de ne sourire avec un peu plus de sincérité et de reprendre ses questions.

« - Parlons un peu de cette fête maintenant ! Pourquoi l’avoir étiqueter ? Est-ce que vous nous réserver des surprises de choix mon prince ? Et pourquoi tant de jeune femme en tenu de soubrette, non pas que je questionne vos goûts bien entendu !
- Ha ha, je ne réserve aucune surprise, ne vous inquiétez pas Stella. Toutes ses jeunes femmes vont garder leurs robes, aussi triste que cela puisse sonner à mes oreilles… »

Appuyant ses paroles, le jeune adulte tourne la tête en direction de la jeune femme près de lui, qui lui offre un petit sourire amusé. Il a beau tenter de se convaincre que ce qu’il voit lui plait, son sourire manque d’énergie et il ramène un visage plus fatigué qu’excité vers l’animatrice. Celle-ci le dévisage maintenant, c’est quand même la première fois qu’elle aperçoit Reese regarder une femme sans aussitôt la désirer.

« - Quant à leurs tenues, en fait j’ai été élevé entouré de domestique et le manoir en compte encore pas mal en fait, donc je trouvais l’idée intéressante. Et puis il faut bien le dire mais toutes ses magnifiques femmes qui se baladent avec cette robe beaucoup trop courte, sont des escorts. Elles sont là pour tenir compagnie à mes inviter, rien de plus.
- Oh… je comprends.
- À voir votre air, c’est difficile à croire.
- Pardon ! C’est simplement que… en fait je m’attendais à une soirée davantage dans les tons de votre dix-huitième anniversaire vous savez. »

L’aveu fait rire de nouveau le prince, finalement la soirée ne s’améliore pas mais au moins se montre-t-elle un minimum divertissante. Alors comme ça, la jolie Stella n’avait pas oublié ses dix-huit ans hein ? Il faut dire que l’orgie que Reese avait alors organisé avait été assez grandiose, l’animatrice ne s’y était pas ennuyée, ça il en était certain. Parce que ça, il s’en rappelle très bien, la dame s’y trouvait.

« - Allons, j’ai vieillis depuis et je sais maintenant faire preuve de meilleur goût que ça.
- Mon dieu, vous comptez donc devenir sage Reese ?!
- Ha ha quand même pas ! Je vous rassure, vous pouvez encore compter sur moi pour attirer plus que mes admiratrices devant votre programme mais disons que je suis en ce moment en plein nettoyage de ma personne. Les scoops seront donc surement moins croustillants.
- Nettoyage ?
- Oui, disons plutôt que je réalise mes erreurs. Je me suis amusé plus que la plupart des jeunes de mon âge, voir trop probablement et il est temps que je devienne un homme. Je ne compte pas devenir sage, ça ne me ressemblerait pas mais cette fois j’essaierais de choquer correctement.
- Et comment comptez-vous faire ? J’avoue être assez curieuse.
- Eh bien pour tout vous avouez, j’ai décidé d’appuyer mon père en politique. La résistance à fait assez de dégât et puisque je suis en âge de donner mon avis et que ça compte, je compte bel et bien aider le gouvernement mis en place par mon père.
- Un autre prince politicien ?! Mon dieu, les Van Aalbrück auraient-ils donc le feu sacré pour la politique ?
- Ha ha je ne sais pas pour Alben mais je sais que j’ai personnellement envie de quelques changements. J’aimerais améliorer la formule de mon père et je crois qu’un peu de soutient familial ne lui fera pas de mal. »

La jeune femme acquiesce lentement, totalement absorbée par les paroles du prince. L’effet est donc réussit, on l’avait bien avertit que ce passage à la politique pourrait passer comme un caprice de sa part mais finalement, les choses vont plutôt bien. Enfin, avec la blonde du moins. Et puis même si elle s'était mise à rire, cet entrevue n’est qu’un lent départ vers les vrais choses. Reese ne peut d’ailleurs pas s’empêcher de sourire en imaginant la tête que fera sa famille en voyant cet entrevue ou plutôt en entendant les autres en parler. Parce qu’il y a peu de chance que quiconque, en dehors de Neola peut-être, regarde le programme. Alben sera probablement le seul à ne pas réagir et son père verra ça comme une attaque officielle sauf que lui, ça ne le dérange pas. Peut-être que sa mère sera fière ? Ce sera une bonne occasion pour elle de briller après tout et puis Leif pourra se moquer doublement de lui lorsqu’il lui fichera une raclée après un combat d’escrime. Décidément, Reese à fait le bon choix, il en est convaincu et pourtant, il ne ressent pas ce sentiment de supériorité qu’il aime tant. Le plaisir n’est pas au programme ce soir et baissant les yeux sur la gourmette, la raison le frappe de plein fouet. Plus qu’une entrevue diffusée sur tous les écrans du vaisseau, il aurait aimé qu’elle soit là. Une nuit de plus, la plus importante de sa vie à quelque part, il aurait aimé offrir sa première nuit d’adulte à la jeune prostituée qu’il a embrassée plus tôt. Si seulement les femmes n’étaient pas aussi compliquées… Si seulement elle lui avait laissé un peu de temps pour lui expliquer. Il soupire.

Ses yeux dévient en direction d’une invitée, qui lui sourit avec un petit air intéressé et Reese baisse les yeux sur sa main gauche qu’il a posée sur son genou. En a-t-il envie ? Depuis quelques temps, c’est la question qui le hante. Il a toujours jouit d’une vie facile et pleine de plaisir. Alcool, drogue, femme, argent, rien ne lui a jamais été refusé et il ne c’est jamais rien refusé non plus mais ce soir, c’est la première fois qu’on lui refuse quelque chose. Et ce quelque chose le hante, ce qu’il vient à considérer comme normal, après tout avant elle personne ne l’avait jamais rejeté. Est-ce qu’il lui en veut ? La haine lui vient tellement toujours facilement, après tout il n’est encore qu’un petit garçon pourris gâté qui cherche à plaire. C’est pour ça qu’il est aussi charmant, pour ça qu’il est devenu un séducteur et encore pour cette même raison que dès ses douze ans il c’est mit à courir derrière les domestiques du manoir pour retrousser leur jupe. Sexualité précoce ? Oui et maintenant il en paie les frais, il n’existe plus grand-chose pour lui faire de l’effet, pour ne pas dire que deux choses. La drogue ou elle, le choix est mince et il redresse un petit sourire vers Stella qui tente de rétablir la connexion entre eux deux.

« - Reese ? Tout va bien ?
- Mhm, pardon la journée à été longue.
- Alors même Reese peut être fatigué ? Vous m’offrez tout un tas de scoop ce soir mon prince ! ~
- Tout le plaisir est pour moi alors. Et maintenant, si vous voulez bien m’excuser…
- Déjà ?! Oh Reese, encore quelques questions, je vous en prie… »

Le reste des paroles de la femme se perd dans le brouhaha de la foule alors que le prince se redresse. Déjà le grand blond de plus tôt, celui présent lors du baiser, glisse près de lui comme pour le protégé et ils s’éloignent de la pauvre Stella. Elle avait encore quelques questions et puis même avec la scène du baiser, ils n’auront pas assez de vidéo pour diffuser correctement. Elle soupire, se secoue les cheveux et fait signe au caméraman qui suit encore le prince avec l’appareil. Celui-ci se dirige vers le fond, saluant les gens au passage mais il a l’air fatigué et son compagnon lui parle près de l’oreille. Puis, l’image revient sur Stella, toute souriante.

« - Eh bien voilà, c’est déjà terminé et minuit à déjà sonné. Notre cher prince va donc rejoindre son lit et qui sait, peut-être passé la nuit avec la jolie métisse de plus tôt. Si vous avez des informations sur la dite jeune femme, que vous la reconnaissez ou croyez la connaître, merci de nous contacter. Avec l’entrée de Reese en politique et une fête d’anniversaire beaucoup trop calme, il y a tout à parier qu’il y a anguille sous roche. Est-ce que notre prince à scandale chéri serait prêt à se passer la corde au cou ? Un mariage arrangé par son père peut-être ou encore, tout simplement un coup de foudre ? Tous les scénarios sont possible mais une chose est certaine, Reese Van Aalbrück vient de nous dévoiler une nouvelle personne. Reste à voir si l’homme aperçue ce soir est plus qu’une jolie chimère. C’était Stella en directe de la fête d’anniversaire du deuxième prince et encore un joyeux anniversaire à lui ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.folio-graphiques.fr/comptes/Chewy/index.php
 

Reese Van Aalbrück [Uros]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TASTY PLAYGROUND :: Rp land ~ :: Fiches-